Fermer

Votre demande a bien été prise en compte.

Merci, votre email a été ajouté à notre base. Prêt(e) à voir la vie en vert ?

Accueil
Data Stories
Greenlyhttps://images.prismic.io/greenly/43d30a11-8d8a-4079-b197-b988548fad45_Logo+Greenly+x3.pngGreenly, la plateforme tout-en-un dédiée à toutes les entreprises désireuses de mesurer, piloter et réduire leurs émissions de CO2.
GreenlyGreenly, la plateforme tout-en-un dédiée à toutes les entreprises désireuses de mesurer, piloter et réduire leurs émissions de CO2.
Descending4
Home
1
Blog
2
Category
3
Score Carbone : de quoi parle-t-on exactement ?
4
Blog...Score Carbone : de quoi parle-t-on exactement ?

Score Carbone : de quoi parle-t-on exactement ?

Entreprise
Ambition net zero
femme dans les rayons d'un magasin
Le Score Carbone est un indicateur environnemental affichant l’empreinte carbone des produits de grande consommation. Que faut-il savoir sur cet affichage en cours de création ?
Entreprise
2023-04-24T00:00:00.000Z
fr-fr
femme dans les rayons d'un magasin

Évoqué depuis plusieurs années, le Score Carbone est en passe de devenir une réalité. Bien que cet étiquetage environnemental soit considéré pour certains comme une mesure environnementale peu efficace, une enquête réalisée par la CGDD-MEEM en 2013 et intitulée « Expériences de choix avec information environnementale » démontre le contraire.

Dans les faits, 77 % des consommateurs sont favorables à la mise en place d’un affichage environnemental et 56 % le jugent obligatoire. 

👉 Alors comment se présente le Score Carbone ? Quelle est la méthode de calcul utilisée ? Quels sont les produits concernés ?

Faisons le point.

Qu’est-ce que le Score Carbone ?

Score Carbone, définition et objectif

Le Score Carbone - également appelé Carbone Score ou CO2-score - est un indicateur qui mesure la quantité de gaz à effet de serre (GES) émise tout au long du cycle de vie de chaque produit ou service. 

Au-delà de quantifier les GES, la notation considère les atteintes à la biodiversité et la consommation de ressources naturelles. 

Directement apposée sur l'emballage des produits, cette notation va de A à E, et respecte un code couleur allant du vert (peu polluant) au rouge (très émetteur de GES).
L’étiquetage doit aussi préciser l’origine des produits et les pays traversés lors du processus de production.

Cet indicateur s'adresse à tout un chacun, que l’on soit un acheteur, une entreprise ou une quelconque autre entité.

Un cadre réglementaire encore en construction

Le Score Carbone est l’une des 146 propositions faites en juin 2020 par la Convention citoyenne pour le climat.

Afin de lutter efficacement contre le réchauffement climatique et réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 % d’ici 2030, les membres de la Convention envisagent ainsi de "développer puis mettre en place un score carbone sur tous les produits de consommation et tous les services".

Semblable au Nutriscore - un indicateur qui informe de la valeur nutritionnelle d’un produit alimentaire - ce nouvel affichage se doit d'être : "facilement et intuitivement lisible avec un code couleur clair » et « suffisamment visible en représentant plus de 50 % de l’étiquetage".

Depuis, cette mesure a finalement été incluse dans la loi Climat et Résilience - elle-même fondée sur les propositions de la Convention.

Exit l’Eco-Score créé en janvier 2021 par neuf acteurs de l'alimentaire (Seazon, Yuka, Marmiton, etc.) et le Planet Score créé par l’Institut de l’agriculture et de l’alimentation biologiques (Itab).
À terme, l’État a pour ambition de faire du Score Carbone l’affichage environnemental officiel. Ce dernier sera obligatoire sur les différentes catégories de produits et de services. 

👉 Bon à savoir : un affichage environnemental existe déjà en France. Il est d’ailleurs en cours d’expérimentation depuis 2017 dans les secteurs du textile, de l’ameublement, de l’hôtellerie, des produits électriques et électroniques, de l’habillement et de la chaussure. Contrairement au Carbone Score, cet étiquetage repose sur le volontariat. 

une femme choisissant des vêtements en magasin

Comment le Score Carbone est-il calculé ? 

Il existe deux manières de calculer le Score Carbone. Soit sur la base d’un seul critère - la quantification des émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre émises par le produit - soit sur la base de plusieurs critères - les impacts engendrés sur l’environnement.

Dans les deux cas, la notation prend en compte les impacts issus de l’ensemble du cycle de vie du produit ou du service, à savoir : 

  • l’extraction des matières premières ;
  • la fabrication ;
  • la distribution ;
  • l’utilisation ;
  • le traitement en fin de vie.

Pour délivrer ces informations au public, l'analyse recourt à l’analyse du cycle de vie (ACV). Composée de quatre étapes, cette étude nécessite de définir les objectifs de l’étude, de procéder à l’inventaire des données sur le cycle de vie (ICV), de réaliser l’évaluation des impacts environnementaux, puis d’interpréter les résultats.

👉 La Convention citoyenne souhaite que la méthode de calcul harmonisé d’affichage environnemental soit développée par un organisme public, via des informations issues de la Base Carbone de l’ADEME ou de normes existantes.

trois personnes analysant des graphiques sur un bureau

Quels sont les avantages du Carbone Score ? 

Améliorer la visibilité du Bilan Carbone

La proposition de la Convention citoyenne pour le climat part d’un constat : le Bilan d’émissions de gaz à effet de serre (BEGES) est certes obligatoire tous les quatre ans pour certaines entreprises, mais les conclusions ne sont pas exploitées par le grand public.

Pour rappel, le BEGES évalue la quantité totale de GES émis dans l’atmosphère par une entreprise, et ce, sur une année d’activité. Cette analyse permet à la structure de mettre en place un plan de réduction des émissions.

Malgré les améliorations initiées par les entreprises et la publication de chaque bilan réalisé depuis 2016 sur le site de l’ADEME, les consommateurs ne s’intéressent pas volontairement aux résultats de ces analyses avant de procéder à leurs achats. 
En cause ? Des rapports trop longs, considérés comme trop complexes, avec des résultats difficilement exploitables pour le grand public.

Par conséquent, le Score Carbone a pour ambition de démocratiser et de généraliser le bilan carbone grâce à une information synthétique, lisible et fiable concernant l’impact environnemental d’un produit. 

Aider les consommateurs à faire des achats responsables

Faciliter la compréhension du public au sujet des émissions de gaz à effet de serre liées à sa consommation contribue à responsabiliser le plus grand nombre, mais aussi à faire évoluer les comportements via la divulgation d'une information facilement compréhensible.

S’adressant essentiellement aux consommateurs, ce dispositif leur permet de comparer l’empreinte carbone des produits et de s'orienter vers des alternatives plus écologiques. 

La dernière étude d’impact de Yuka (plateforme indiquant l’impact des produits cosmétiques et alimentaires sur la santé) indique que 92 % de leurs utilisateurs reposent les produits lorsqu'ils sont notés rouge sur l'application - c’est-à-dire présentant le plus de risques. Cela démontre l’importance qu'accordent les consommateurs aux notations.

Au-delà de limiter son impact sur l’environnement en choisissant des produits durables, le consommateur prend conscience de l’omniprésence des émissions excessives GES dans son quotidien. Un état des lieux incitant l’acheteur à agir et à contribuer à l’effort collectif en vue de limiter la température du réchauffement à + 2 °C d’ici la fin du siècle (comme indiqué dans l’Accord de Paris). 📑

Pour atteindre ledit objectif, l’empreinte carbone moyenne d’un Français doit s’élever à deux tonnes par an. Or, elle était de 11,2 tonnes en 2019.

Inciter les industriels à éco-concevoir leurs produits

En vue de répondre aux exigences des consommateurs, les fabricants peuvent agir sur la performance environnementale de leur produit. Comme l’indique l’étude partagée ci-dessus, les consommateurs se tournent plus facilement vers les articles jouissant de la meilleure notation. 

Ce comportement encourage évidemment les industriels à développer des produits dont l’empreinte carbone est la plus faible possible. Ce mode de fabrication a d'ailleurs un nom : l’éco-conception.

Il consiste à prendre en compte les enjeux environnementaux, la consommation d’énergie et les diverses pollutions générées tout au long du cycle de vie du produit.

👉 Il est à noter qu'après avoir procédé à une ACV, les fabricants connaissent les principales sources de pollution et peuvent agir en conséquence.

Plusieurs axes d’amélioration peuvent être envisagés pour créer un produit éco-responsable, fonctionnel et de qualité : 

  • réduire l’emballage ;
  • réduire l’extraction de la matière première non renouvelable et polluante ;
  • utiliser des ressources renouvelables et recyclables ;
  • optimiser les déplacements et envisager l’usage de transports verts ;
  • recycler et valoriser les produits en fin de vie.
logo recyclage sur un écran de téléphone tenu par une main

Quand cet indicateur sera-t-il mis en œuvre ? 

Le Score Carbone devrait voir le jour en 2024 - une date néanmoins considérée comme prématurée par l’État français. Il fera son apparition sur les emballages des produits de la grande consommation et les propositions de services. 

Pourquoi un tel délai ? Tout simplement parce que la méthodologie de calcul et l’expérimentation nécessitent du temps.

Néanmoins, la place de marché spécialiste du bricolage Mano Mano - en collaboration avec Greenly - bouscule le planning initial. Depuis avril 2023, la marque iappose une note carbone sur 15 % de ses articles les plus populaires (soit 200 000 références). Fin 2023, 70 % des produits (soit un million de références) seront soumis à cette notation.

Un Score Carbone pour les entreprises est-il envisageable ?

Une proposition citoyenne

En complément d’un Score Carbone apposé sur les produits de consommation du quotidien, les citoyens de la Convention souhaitent également rendre obligatoire "l'affichage des émissions de gaz à effet de serre dans les commerces et lieux de consommation ainsi que dans les publicités pour les marques".

En effet, les produits, les entreprises et les comportements individuels peuvent faire l’objet d’une mesure de l’impact carbone. Alors pourquoi ne pas étendre cet étiquetage carbone aux entreprises ?

La Convention propose deux solutions d’affichage : 

  • le bilan carbone global de l’entreprise toujours en des termes lisibles, clairs et facilement compréhensibles de tous ;
  • les émissions de l’entreprise comparées aux moyennes du secteur - sur la base des guides sectoriels existants. 

Un premier outil voit le jour

Afin de lutter contre le greenwashing, l’entreprise Axylia a élaboré un Score Carbone. L’objectif ? Évaluer la capacité d’une entreprise à être rentable et responsable après la déduction du coût de CO2 dont elle est à l’origine.

Ceci n’est pas une notation qui est attribuée à l’entreprise étudiée, mais une facture carbone (virtuelle) qui reflète le coût réel de ses émissions de CO2. Dans les faits, cet indicateur calcule l’empreinte carbone réelle de l’activité en question (selon les trois scopes) avant de convertir les émissions totales de CO2 en euros

Or, le constat est souvent le même : les entreprises ne sont pas en capacité de payer les conséquences de leur pollution.

Cet outil comporte plusieurs avantages, puisqu’il : 

  • permet de souligner l’empreinte carbone des entreprises et de les pousser à agir ;
  • renseigne les consommateurs et les investisseurs quant à l’engagement environnemental de l’entreprise
Close
youtube screenshot

Développez votre Score Carbone avec notre solution automatisée

Depuis début 2023, Greenly développe Welow, un spin-off spécialisé dans la mesure par API de l'impact environnemental de catalogues de produits. Des distributeurs et plateformes de seconde main tels que Manomano, Fairytale et Geev lui ont déjà fait confiance pour mettre en place un score carbone sur leur site.

Prenez rendez-vous pour découvrir leur solution automatisée et évoquer vos besoins en affichage environnemental !

Plus d’articles

Tout voir
une équipe s'encourageant en se tapant dans les mains
Par
Justine Dumont

Diag Décarbon'Action : le guide pour tout comprendre en 2023

Le Diag Décarbon'Action a pour vocation de rendre le Bilan Carbone® plus abordable. Quel est le montant de cette aide ? Qui peut en bénéficier ? Comment se faire accompagner par Greenly ?

Entreprise
Bilan Carbone
une personne tenant une carte bancaire à la main
Par
Ines Gendre

Le guide des achats responsables en 2024

Une politique d’achats responsables est une stratégie d’achat, visant à minimiser ses impacts environnementaux et sociétaux. Explications.

Entreprise
Ambition net zero
Des personnes discutent autour d'un ordinateur
Par
Ines Gendre

Le guide du Bilan Carbone® entreprise en 2024

Qu'est-ce qu'un Bilan Carbone® entreprise ? Pourquoi le réaliser ? Comment ? Quelles sont les étapes à suivre en 2024 ? Greenly vous dit tout.

Entreprise
Bilan Carbone