Fermer

Votre demande a bien été prise en compte.

Merci, votre email a été ajouté à notre base. Prêt(e) à voir la vie en vert ?

Greenlyhttps://images.prismic.io/greenly/43d30a11-8d8a-4079-b197-b988548fad45_Logo+Greenly+x3.pngGreenly, la plateforme tout-en-un dédiée à toutes les entreprises désireuses de mesurer, piloter et réduire leurs émissions de CO2.
GreenlyGreenly, la plateforme tout-en-un dédiée à toutes les entreprises désireuses de mesurer, piloter et réduire leurs émissions de CO2.
Descending4
Home
1
Blog
2
Category
3
Ecobalyse : principe, fonctionnement et avancées
4

Ecobalyse : principe, fonctionnement et avancées

Ecobalyse doit permettre à tout un chacun de calculer et comprendre l’impact environnemental des produits concernés par le dispositif. Explications.
Entreprise
2024-04-08T00:00:00.000Z
fr-fr
des étiquettes de différentes couleurs

Le 3 avril dernier, le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, a précisé les contours du dispositif Ecobalyse qui sera entièrement déployé en France à partir de 2025. Apposé sur les vêtements vendus en magasin comme en ligne, cet indice visera bien sûr à accentuer la pression sur le secteur textile, régulièrement pointé du doigt pour son impact environnemental colossal. Mais il aura également pour objectif d'accompagner la prise de conscience des consommateurs à l’égard des problématiques posées par des achats excessifs ou de très mauvaise qualité.

Pour l'heure, les professionnels de l'industrie peuvent accéder dès maintenant au premier calculateur test proposé dans le cadre du dispositif Ecobalyse, afin de l'étrenner et contribuer à son optimisation.

Mais en quoi consiste exactement le projet Ecobalyse ? Comment ce dispositif va-t-il fonctionner ? 

Tour d’horizon.

Qu’est-ce qu’Ecobalyse ?

Le projet Ecobalyse

Ecobalyse désigne un projet initié par le gouvernement français, en vue de travailler à l’estimation ainsi qu’au suivi de l’impact environnemental des produits consommés au quotidien en France. À l'origine toutefois, ce projet a d'abord compté parmi les 149 propositions formulées par la Convention citoyenne sur le climat.

Aujourd'hui, le projet Ecobalyse est piloté par le Ministère de la Transition écologique, en collaboration avec l'ADEME et les acteurs qui seront concernés par le dispositif à l'avenir.

Concrètement, il doit permettre à tout un chacun de calculer et comprendre l’impact environnemental des produits que nous produisons et consommons. Pour l’heure, seuls les secteurs textile et alimentaire font l’objet du projet Ecobalyse. Toutefois, ce dernier a vocation à s’étendre à d’autres domaines dans un futur relativement proche.

À terme, l’objectif d’Ecobalyse est de donner lieu à la création :

  • d’un calculateur “officiel” (dont la première version vient d'être dévoilée) ;
  • d'un éco-score à caractère pédagogique (qui sera lancé début 2025).

Ecobalyse souhaite que les acteurs des secteurs concernés aient voix au chapitre. Le projet leur offre ainsi la possibilité de participer à la concertation autour de cet outil. Cette dernière dimension est d’autant plus importante que le but final d'Ecobalyse demeure bel et bien de fournir, in fine, un référentiel technique sur lequel pourront s’appuyer de futures réglementations.

L’affichage environnemental en général

L’affichage environnemental a été officiellement inscrit dans la législation française en 2021, par le biais de la fameuse loi Climat et Résilience (article 2). 

Depuis cette date de nombreux projets d’expérimentation ont été conduits, dans le but de travailler à l’élaboration d’une méthodologie efficace et tenant compte des nombreuses complexités inhérentes à ce type d’évaluation. 

Dans le cas d’Ecobalyse, rappelons encore qu’il s’agit seulement, à ce stade, d’un premier projet de référentiel technique. Ce dernier est donc soumis à concertation et sujet à amélioration.

Avis aux acteurs de la filière Textile : vous pouvez tout à fait participer à l’élaboration et à l’optimisation de la méthodologie d'évaluation. Pour davantage d’informations, rendez-vous directement sur l’interface dédiée.

NB : le calculateur test dédié aux produits alimentaires a pour l’heure été retiré. Disponible depuis un certain temps, ce dernier va à présent faire l’objet d’une proposition plus aboutie.

Close
un screenshot YouTube

Le fonctionnement d’Ecobalyse

Le calculateur Ecobalyse

Le principe : l’Analyse de Cycle de Vie (ACV)

Le fonctionnement d’Ecobalyse repose sur le concept d’Analyse de Cycle de Vie (ACV). Il permet non seulement d’évaluer l’importance de l’impact environnemental d’un produit, mais aussi d’étudier la répartition de cet impact sur l’ensemble des étapes de son cycle de vie.

Les étapes prises en compte sont les suivantes : 

  • le choix des matières premières ;
  • la transformation ; 
  • l’emballage ; 
  • les transports ; 
  • la distribution ;
  • l’utilisation ; 
  • la fin de vie.
Dans l’absolu, recourir au calculateur Ecobalyse revient ni plus ni moins à remplir un questionnaire, en renseignant les données nécessaires à chaque étape du cycle de vie. 

Il est à noter qu’Ecobalyse est un outil totalement gratuit, développé en open-source.

Attention : si n’importe quel individu peut librement accéder au calculateur Ecobalyse, cela ne signifie pas qu’il s’agit d’un outil à destination du grand public - en tout cas, pas pour l’instant. De fait, pour remplir le formulaire et accéder à l’évaluation la plus précise possible du produit concerné, l’utilisateur doit tout de même disposer d’un certain nombre d’informations techniques à son sujet. En ce sens, aujourd’hui, le calculateur Ecobalyse s’adresse prioritairement aux professionnels au sens large.

Ceci dit, l’ambition du projet Ecobalyse dans son ensemble est aussi de sensibiliser le grand public. Si l’usage du calculateur par ce dernier se révèlera sans doute fastidieux, le score Ecobalyse qui sera apposé sur les produits textiles à compter de l'année prochaine, lui, sera parfaitement appréhendable par tout un chacun.

L’approche méthodologique : le coût environnemental et la PEF

Dans la pratique, pour évaluer l’impact environnemental des produits concernés, Ecobalyse s’appuie sur deux méthodologies : 

  • le coût environnemental, c’est-à-dire le calcul d'impacts conforme à la méthode française ;
  • le score PEF (Product Environmental Footprint) c’est-à-dire le calcul d’impacts conforme à la méthode mise au point par l’Union Européenne. 

Ces deux méthodologies de calcul d’impacts ont été agrégées, car elles permettent justement, une fois normalisées et pondérées, de prendre en compte une large diversité d’impacts.

Pour davantage d’informations quant à la méthodologie utilisée, n’hésitez pas à consulter directement le site d’Ecobalyse.

De même, si vous souhaitez en savoir plus sur la Product Environmental Footprint, n’hésitez pas à consulter notre article dédié.

Le score Ecobalyse

Le score Ecobalyse devrait être apposé sur les produits textiles proposés à la vente en ligne et en magasin à compter de 2025. Cependant, ce dernier ne faisant pas l’objet d’une obligation légale, seules les marques volontaires participeront à la mise en place du dispositif test.

Dans la pratique, Ecobalyse se présentera sous la forme d’un score allant de 0 à l’infini. Pour faire simple, plus le chiffre sera élevé, plus l’impact environnemental du produit le sera également.

Pourquoi recourir à Ecobalyse en tant que professionnel ?

Ecobalyse est un outil ayant pour but de permettre à tous d’accéder et de mettre à profit des méthodologies de calcul complexes, afin d’évaluer l’impact environnemental d’une offre donnée.

Si on devait résumer, on pourrait dire qu’Ecobalyse est un outil de démocratisation de l’ACV.

Néanmoins, cet outil n’a pas du tout vocation à accompagner les entreprises qui souhaiteraient ensuite s’orienter vers une démarche d’éco-conception afin de verdir leurs produits. Ecobalyse est résolument tourné vers le calcul et l’estimation. Dans ce contexte et en l’état actuel des choses, il s’agit d’une porte d’entrée vers une démarche éco-responsable, pour les organisations qui seraient éventuellement intéressées par cette dernière.

En bref, si vous êtes un professionnel désireux de procéder à une première évaluation sérieuse et gratuite quant à l’impact environnemental de votre offre, Ecobalyse constitue sans nul doute un outil approprié. Du reste, si vous souhaitez ensuite recueillir les conseils d’un expert en vue d’opérer une transition et d’élaborer en détail un plan de transition adapté à la spécificité de votre cas, vous devrez alors vous tourner vers un acteur spécialisé à l’image de Greenly.

Ecobalyse : le début d’une révolution dans le secteur textile ?

Très décrié, le secteur textile présente de fait un impact environnemental colossal. Aujourd'hui, il compte à lui seul pour 8 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

Et si les dérives à l’image de l’ultra fast fashion contribuent largement à ce désastre, il faut toutefois rappeler que les consommateurs alimentent eux aussi la machine au travers de leur propre comportement - notamment en ne mûrissant pas suffisamment leurs achats. 

Pour preuve, en 2022, un Français a acheté en moyenne 48 vêtements. Un chiffre que l'on peut objectivement qualifier de déraisonnable, et qui nous impose de nous remettre collectivement en question. Surtout quand on sait que, toujours en moyenne, les Français ne portent que 30 % de leur garde robe. 

Qu'on se le dise : les marques ne sont pas étrangères à l'émergence de ce problème : prix excessivement bas, renouvellement constant des collections, matraquage promotionnel... D'un bout à l'autre du spectre, la dérive s'enracine.

Au total, 3,3 milliards de vêtements et de chaussures ont été mis en vente sur le marché français en 2022. Autant de ressources extraites et consommées qui auraient pu l’être autrement. Ou ne pas l’être du tout, à une époque où la totalité des ressources que notre planète est en mesure de générer sur une année est d’ores et déjà consommée au mois de juillet. 

Avec son éco-score allant de 0 à l’infini, Ecobalyse pourrait contribuer à sensibiliser les professionnels et le grand public à cette réalité. Plus encore : à ancrer cette réalité dans le cadre de leur quotidien au travers de leurs ventes et de leurs achats. De fait, même un vêtement produit de manière totalement éco-responsable est synonyme d’extraction de ressources, de transport jusqu’au point de livraison, etc. L’exemple fourni à l’occasion du lancement du dispositif Ecobalyse l’illustre d’ailleurs : un t-shirt considéré comme “éco-friendly” est déjà synonyme de 383 points d’impact. 

Attention, cependant, à ne pas verser dans la stigmatisation à outrance. Il ne s’agit pas non plus de décourager tout acte d’achat ou de vente - ce qui n'aurait pas de sens. Rappelons, en effet, que le commerce existe depuis des siècles et que, jusqu'à une période relativement récente, ce dernier ne posait pas l'ombre d'un problème sur le volet environnemental. Le problème n'est pas le commerce en lui-même. C'est la démesure qui le caractérise désormais sur certains de ses segments - à l'image de l'industrie textile.

Qui sommes-nous ?

Vous souhaitez réduire l’impact environnemental de votre entreprise ? Contactez nos experts sans attendre.

homme souriant portant des lunettes
sticker jaune "Time to change"

Green-Tok, la newsletter consacrée à la révolution climatique

On fait le bilan de l'actualité green une fois par mois (ou plus si on trouve des choses intéressantes à vous raconter)

Plus d’articles

Entreprise
logo recyclage sur un écran de téléphone tenu par une main

Surcyclage : définition, principe et bénéfices

photo Justine Dumont
Par
Justine Dumont

Souvent confondu avec le recyclage, le surcyclage est une méthode de gestion des déchets plus performante et écologique. En quoi consiste-t-elle et quel est son fonctionnement ?

Ambition net zero