Fermer

Votre demande a bien été prise en compte.

Merci, votre email a été ajouté à notre base. Prêt(e) à voir la vie en vert ?

Accueil
Data Stories
Greenlyhttps://images.prismic.io/greenly/43d30a11-8d8a-4079-b197-b988548fad45_Logo+Greenly+x3.pngGreenly, la plateforme tout-en-un dédiée à toutes les entreprises désireuses de mesurer, piloter et réduire leurs émissions de CO2.
GreenlyGreenly, la plateforme tout-en-un dédiée à toutes les entreprises désireuses de mesurer, piloter et réduire leurs émissions de CO2.
Descending4
Home
1
Blog
2
Category
3
DLC : les clés pour éviter le gaspillage alimentaire
4
Blog...DLC : les clés pour éviter le gaspillage alimentaire

DLC : les clés pour éviter le gaspillage alimentaire

Green Actu’
Alimentation
assiettes avec différents plats cuisinés
Découvrez comment fontionnent les dates limites de consommation pour réduire le gaspillage alimentaire.
Green Actu’
2024-05-15T00:00:00.000Z
fr-fr
assiettes avec différents plats cuisinés

Chaque année en France, ce sont près de 10 millions de tonnes d’aliments qui sont jetés, ce qui correspond à 150 kilos de nourriture et environ 242€ par an et par personne. Autant alarmant : 20% de ce gaspillage serait uniquement dû à une mauvaise compréhension des dates de péremption (selon l’ADEME).

Afin de lutter contre ce gaspillage alimentaire, il est important de comprendre ce qu’est la DLC pour ne plus jeter ce qui est encore consommable. 

Alors comment interpréter les dates de péremption ? Quelles sont les différences entre la DLC, la DDM ou encore la DCR ? Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ? Greenly vous dit tout !

Pommes au sol en train de pourrirPommes au sol en train de pourrir

Qu’est-ce que la DLC ?

DLC, définition

La Date Limite de Consommation (DLC) est une mention présente sur les emballages alimentaires. Mise en place en 1984, elle indique la date à partir de laquelle un aliment n’est plus consommable pour des raisons de sécurité sanitaire.

Cette date de péremption est reconnaissable grâce à l’utilisation de la formule “à consommer jusqu’au” sur le conditionnement de l’aliment.

Quelles différences entre la DLC, la DDM et la DCR ?

Date Limite de Consommation, Date de Durabilité Minimale, Date de Consommation Recommandée... Difficile parfois de s’y retrouver entre toutes ces consignes. Pour les différencier facilement, il suffit de lire la mention sur l’emballage : 

  • Date Limite de Consommation = “à consommer jusqu’au” ;
  • Date de Durabilité Minimale = “à consommer de préférence avant le” ;
  • Date de Consommation Recommandée = indication spécifique pour les œufs.

La DLC est une limite impérative qui indique le dernier jour où un aliment peut être consommé, s’il a été conservé dans les conditions optimales. Elle est présente sur des aliments frais tels que la viande, le poisson, la charcuterie ou les plats préparés (sandwiches, salades). Une fois la date dépassée, la consommation de cet aliment peut devenir dangereuse pour la santé humaine.

La DDM, anciennement Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO) est uniquement indicative. Elle annonce la date maximale à laquelle un aliment peut être mangé dans des conditions de qualité idéales. Passé cette date, il est toujours propre à la consommation mais peut perdre en saveur, texture etc. La DDM se retrouve sur des denrées telles que des boîtes de conserve, des pâtes ou encore des gâteaux secs.
La Date de Consommation Recommandée (DCR) est spécifique aux œufs. Elle correspond à leur date d’expiration, soit 28 jours après la ponte, et propose une fenêtre de consommation précise : jusqu’à 9 jours après la ponte les œufs sont “extra-frais”, et jusqu’à 28 jours après ils sont considérés comme “frais”. Passé cette date, l'œuf est encore consommable s’il a été stocké dans les bonnes conditions (au frigo, sans les laver).

Pour savoir si un œuf est encore consommable, rien de plus simple : il suffit de l'immerger dans un verre d'eau. Si l'œuf coule, il est encore bon. En revanche s'il flotte, il faut le jeter.

Mieux comprendre la DLC

Comment définit-on la DLC d’un produit ?

La DLC est fixée par les fabricants ou les distributeurs, à la suite de tests de vieillissement réalisés en interne ou en laboratoire. Il s’agit de surveiller l’augmentation des micro-organismes pathogènes au cours du temps, et d’en déduire une DLC tout en gardant une marge de sécurité.

Législation française et européenne

Ces essais respectent des normes françaises et européennes en matière de sécurité sanitaire, telles que la note de service relative à la durée de vie microbiologique des aliments, ou les notes de service DGAL/SDSSA/N2011-8153 et DGAL/SDSSA/2015-364 pour les produits alimentaires à base de viande. Ces directives ne listent pas les “taux” de bactéries acceptables, mais offrent des outils et des conseils pour les évaluer (sauf pour la Listeria, qui connaît une quantité maximale réglementaire en raison de sa dangerosité). Pour assurer une qualité dans les expérimentations, sont mis en place des autocontrôles de la part des fabricants et une inspection récurrente des autorités compétentes.

La norme HACCP

Les fabricants doivent respecter les normes de leur Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS), dans lequel se trouve notamment le principe HACCP. Comme indiqué dans cet article, “Le plan de maîtrise sanitaire, ou PMS, est un ensemble de mesures préventives et d'autocontrôles ayant pour but de maintenir l’hygiène alimentaire”. 

La méthode Hazard Analysis Critical Control Point (HACCP) est comprise dans ce PMS. Elle est née dans les années 1960 grâce à la NASA, pour analyser les dangers à chaque étape de production afin d’assurer la sécurité alimentaire des astronautes. Cette méthode se compose de 7 phases :

  • Analyse des dangers ;
  • Identification des points critiques ;
  • Établissement des limites critiques ;
  • Mise en place d'une procédure de surveillance des points critiques ;
  • Définition et mise en œuvre des actions correctives en cas de non-conformité ;
  • Vérification de l'efficacité des actions correctives ;
  • Mise en place d'un système documentaire.

Depuis 2004, ces principes sont également utilisés en Europe, et rejoignent la législation de l’Union Européenne

Sac en plastique rempli de déchetsSac en plastique rempli de déchets

La DLC pousse-t-elle au gaspillage alimentaire ?

Ne pas confondre DLC et DDM

La DLC est parfois mal comprise, ce qui pousse à jeter des aliments encore parfaitement consommables. Comme indiqué plus haut, cette confusion serait responsable de 20% du gaspillage alimentaire des ménages, soit 1/5 des produits jetés !

Il est donc important de ne pas confondre DLC et DDM, pour ne pas contribuer au gaspillage alimentaire.

Est-ce qu’on peut dépasser la date de péremption ?

Comme indiqué plus haut, la Date Limite de Consommation n’est pas à prendre à la légère : consommé après la date de péremption, un aliment peut provoquer une intoxication alimentaire,  plus ou moins importante. Il est donc nécessaire de respecter cette date, sans pour autant devenir trop prudent : la DLC contient déjà une marge de sécurité, il ne faut donc pas jeter les aliments à la DLC proche. Si toutefois l'aliment semble altéré, il suffit d'utiliser le tryptique "sentir, regarder, goûter" pour savoir s'il est encore consommable ou non.

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Les techniques de préservation des aliments

Afin de limiter le gaspillage alimentaire, il est conseillé de suivre les recommandations de conservation indiquées sur les étiquettes d’emballage : généralement, les produits avec une DLC sont à stocker au réfrigérateur, et ceux avec une DDM dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

Cuisiner ou congeler

Si la date de péremption approche, il est possible de cuisiner ces produits afin d’augmenter leur durée de vie. La cuisson d’une viande, d’un produit laitier ou de légumes tuent certaines bactéries et améliore leur durabilité.

Si la cuisson n’est pas possible immédiatement ou que les plats préparés finissent au réfrigérateur avant d’être finalement jetés plus tard, il est conseillé de congeler afin de stopper la multiplication des micro-organismes. Attention cependant, la congélation ne rend pas les produits indéfiniment conservables, il est important de noter la date à laquelle les aliments ont été congelés, et de ne pas dépasser 1 à 12 mois de stockage en fonction de la nature du produit : 

Les promotions

Les distributeurs alimentaires font régulièrement des offres promotionnelles pour les aliments avec une DLC ou une DDM proche. Sont concernés : la viande, les produits laitiers, les fruits et légumes, les repas préparés… et même les produits de beauté ! Il est possible de faire de très bonnes affaires dans ces rayons, à condition de consommer rapidement ce qu’on y trouve ou de congeler.

Les sites et applis utiles

Il existe certaines applications mobiles ou sites gratuits qui proposent de participer à la lutte antigaspi. Parmi eux, on peut citer : 

  • MagicFridge : pour trouver des recettes en fonction des aliments que l’on possède à sa disposition ;
  • TooGoodToGo et Phénix : pour récupérer à des prix intéressants les invendus du jour ou produits à DLC proche des supermarchés, boulangeries, épiceries etc. ;
  • Save Eat : pour découvrir des recettes antigaspi personnalisées et gérer les DLC des aliments ;
  • A consommer - Suivi des aliments : une application Androïd qui permet de scanner ses produits, et d’obtenir un rappel lorsque la DLC approche.

Qui sommes-nous ?

Si vous êtes sensible aux causes environnementales, vous pouvez dès aujourd'hui estimer l'empreinte carbone de votre entreprise et réaliser une démo gratuite et sans engagement de notre plateforme.

Greenly, c'est la plateforme des entreprises qui souhaitent s'engager pour le climat, quels que soient leur secteur d'activité, leur taille ou leur budget.

Réalisez votre Bilan Carbone® sans tarder !

screenshot de la plateforme greenly

Plus d’articles

Tout voir
une carte de l'europe
Par
Ines Gendre

Comprendre les élections européennes 2024

Entre les 6 et 9 juin 2024, les pays membres de l'Union européenne ont élu 720 députés au Parlement européen. Mais avec quelles implications ?

Green Actu’
Politique
Drapeau français
Par
Emma Lefebvre

Qui est Christophe Béchu ?

Ministre depuis 2022, Christophe Béchu est un politique discret et parfois décrié. Retour sur sa carrière et son programme environnemental.

Green Actu’
Politique