Fermer

Votre demande a bien été prise en compte.

Merci, votre email a été ajouté à notre base. Prêt(e) à voir la vie en vert ?

WBCSD : de quoi s'agit-il et à quoi ça sert ?

Derrière l’acronyme WBCSD s’illustre la volonté du monde des affaires de bâtir un avenir durable. Quels sont les moyens mis en œuvre pour y parvenir ? Comment initier le changement ? Zoom.
Entreprise
2023-02-17T00:00:00.000Z
fr-fr

Le WBCSD est une initiative dédiée non seulement à faire prendre conscience aux entreprises de leur impact environnemental, mais surtout de les inciter à prendre part à la transition vers un monde durable. 🌱

En effet, face à la multiplication des répercussions du réchauffement climatique, chaque acteur économique a un rôle à jouer pour limiter la température du globe à + 1,5 °C d’ici 2050, comme convenu dans l’Accord de Paris.

Pourquoi les entreprises sont-elles les principales concernées ? Quels sont les objectifs du Conseil mondial des affaires pour le développement durable ? Quelles actions mettre en œuvre ? Explications. 💬

plusieurs personnes qui se serrent la main

👀 Qu’est-ce que le WBCSD ?

WBCSD, définition et objectif 🎯

WBCSD est l’acronyme de World Business Council for Sustainable Development - « Conseil mondial des affaires pour le développement durable » en français. Basée à Genève, il s’agit d’une coalition de plus de 200 entreprises internationales unie par un engagement commun pour le développement durable. 🌳

Le WBCSD a donc été créé en vue de faire face à trois défis interconnectés : 

  • l’urgence climatique - comment parvenir à zéro émission nette d'ici 2050 ? ;
  • la perte de la nature - comment pouvons-nous contribuer à rendre nos villes plus durables et vivables ? ;
  • les inégalités croissantes - comment éviter le gaspillage d’un tiers de la nourriture produite alors que des millions de personnes souffrent encore chaque jour de la faim ?

Dans l’optique de tendre vers un monde net zéro et équitable, le Conseil implique les PDG de grandes entreprises dans leur propre transition écologique. Comment ? En rendant les organisations plus durables, performantes et prospères. 📈

En effet, pour les membres du WBCSD le développement durable et le monde industriel sont intrinsèquement liés et ne peuvent progresser l’un sans l’autre. C’est pourquoi chacune de leurs actions repose sur les trois piliers du développement durable : 

  • la croissance économique ;
  • l’équilibre écologique ;
  • le progrès social.

👉 À terme, le WBCSD souhaite créer un monde durable en transformant les systèmes en place.

La naissance du WBCSD 🗓️

En 1991, Stephan Schmidheiny a été chargé par Maurice Strong (alors secrétaire général de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (CNUED)) d’intégrer les entreprises dans les réflexions environnementales. 🌻

L’homme d’affaires suisse recrute alors 48 PDG du monde entier pour initier les discussions sur la manière dont le monde des affaires peut s’adapter et contribuer au développement durable. Le « Business Council for Sustainable Development » (BCSD) voit ainsi le jour.

La première publication du Conseil intitulée « Changer de cap : une perspective commerciale mondiale sur le développement et l'environnement » est présentée lors du Sommet de la Terre de Rio de 1992. Cette parution est très remarquée par son idée avant-gardiste : celle de combiner les objectifs de protection de l’environnement et de croissance économique. 💰

Nommé président en 1994, Bjorn Stigson fusionne en 1995 le BCSD avec le Conseil mondial de l’industrie pour l’environnement (WICE). Cela marque la création du WBCSD en tant que plateforme en vue de : 

  • faciliter le partage des connaissances ;
  • permettre et accélérer l’adoption d’outils et de normes ;
  • créer des plaidoyers pour réaliser des demandes de politiques communes. 

✍️ À noter : le WBCSD est actuellement dirigé par Peter Bakker.

Le rôle des entreprises face aux défis actuels 🧐

Au-delà du fait que le réchauffement climatique soit principalement causé par l’émission d’une forte quantité de gaz à effet de serre (GES) lors de la révolution industrielle, les entreprises sont responsables d’une grande partie des impacts environnementaux actuels. 💥

Publié en 2017, un rapport initié par l’ONG Carbon Disclosure Project (CDP) affirme que 100 entreprises mondiales - notamment celle œuvrant dans les énergies fossiles - sont à l’origine de 71 % des émissions de CO2.

À l’origine d’une grande partie des pollutions atmosphériques actuelles, les entreprises (et l’ensemble de leur chaîne d’approvisionnement) engendrent des pollutions des sols et des eaux. Ce n’est malheureusement pas tout : leurs activités provoquent l’épuisement des ressources naturelles et augmentent la production de déchets.

👋 Cela ne fait plus aucun doute : la seule responsabilité des entreprises ne se résume plus à faire du profit, elles doivent également protéger la planète.

Les membres 👥

À ce jour, plus de 200 entreprises sont membres du WBCSD. Elles sont issues de tous les secteurs d’activité et de toutes les grandes économies, proposant ainsi un large panel d’organisations (Amazon, Apple, Arcelor Mittal, Ikea, Bloomberg ou encore Google en font partie). 🏢

Certaines entreprises membres ne sont pourtant pas les meilleures élèves en terme d’engagement écologique. Cependant, le Conseil ne ferme ses portes à aucune organisation, estimant qu’aucune entreprise au monde n’est parfaite, mais au contraire, que les idées innovantes peuvent venir de n’importe où. 

En outre, le WBCSD dispose d’un réseau mondial de près de 70 conseils d’affaires nationaux.

👀 À titre indicatif : les entreprises membres représentent un chiffre d’affaires combiné de plus de 8,5 billions de dollars américains et 19 millions d’employés. Autant de ressources permettant d’agir pour l’environnement !

plusieurs buildings devant le soleil couchant

👍 Quelles sont les trois grandes actions du WBCSD ?

Action climatique ☀️

Fondée sur l’Accord de Paris, cette première grande action a pour intention de maintenir la température mondiale à + 2 °C - idéalement + 1,5 °C - d’ici 2050. 🌡️

Profitant d’une portée mondiale, le WBCSD travaille avec les entreprises membres, mais également avec l’ensemble de leur chaîne de valeur afin d’offrir des solutions adaptées permettant de conjuguer durabilité et pérennité. 

👉 À terme, il convient d’atteindre le Net Zero grâce à la création de systèmes résilients et décarbonés cohérents avec la trajectoire climatique.

Durant ce Conseil, les chefs d’entreprise ont l’opportunité de partager des solutions pour relever les défis climatiques actuels et les inégalités. En effet, le réseau du WBCSD repose sur l’entraide et l’innovation. 🤝

Ces discussions donnent lieu à l’élaboration de guides pratiques à destination des PDG. Ces documents permettent d’élaborer des programmes fondés sur la science et de développer des outils innovants à destination des entreprises afin de mettre en œuvre les actions adéquates et mesurables.

Action d’équité 🤝

Le second grand axe d’action est la lutte contre l’inégalité systématique au sein de la société. En ce sens, le WBCSD souhaite offrir à tous une vie saine, productive et digne. En ce sens, les secteurs public et privé doivent repenser les systèmes actuels pour les rendre plus équitables et plus justes.

👉 En prônant l’égalité des chances, il est question d’engager le plus d’acteurs possible dans le changement transformationnel.

Action nature 🌸

Enfin, la WBCSD s’illustre avec une action de protection de la nature. En effet, nos écosystèmes sont essentiels pour assurer notre santé tant au niveau des personnes, des entreprises que de la planète.

Néanmoins, les activités humaines sont à l’origine de multiples bouleversements parfois irréversibles (le réchauffement climatique, l’acidification des océans, l’extinction de certaines espèces ou encore l’épuisement des ressources naturelles). 

Notre mode de vie actuel ne permet donc pas d’assurer un lieu de vie adéquat aux générations futures. C’est pourquoi le WBCSD se base sur des données scientifiques pour développer des objectifs, des conseils et des solutions à destination des entreprises, de la société civile et du gouvernement. 👋

feuilles d'arbre

💥 Quelles sont les actions préconisées pour relever les défis actuels ?

Créer un monde durable 🌍

Le WBCSD souhaite créer un monde durable d’ici 2050. C’est-à-dire un monde qui offre les conditions de vie idéale pour les 9,6 milliards de personnes qui devraient peupler la Terre à cette date tout en respectant les limites planétaires (la protection des systèmes naturels et l’adaptation suffisante des sociétés).

Cette volonté fait l’objet du programme audacieux « Time to transform » lancé en 2010. Le Conseil s’est penché sur les échecs passés et les opportunités actuelles pour offrir un cadre d’action pour la décennie à venir. ⏳

Il en ressort que les systèmes actuels sont mal préparés aux risques mondiaux causés par le réchauffement climatique et qui se multiplient (pandémie, catastrophes climatiques, etc.). Le seul moyen d’atteindre cette vision semble être une transformation urgente et à grande échelle où les entreprises doivent concentrer leurs efforts sur des domaines impactants (la planification de la durabilité et leurs stratégies commerciales).

Close
youtube screenshot

Suivre les parcours du WBCSD 🔎

Pour atteindre ses objectifs, le Conseil a mis en place sept parcours de travail concernant : 

  • le transport et la mobilité, qui vise à réduire les émissions mondiales de transport conformément au scénario + 1,5 °C. Les entreprises sont donc incitées à utiliser des véhicules et des technologies zéro carbone ;
  • les produits et les matériaux, un parcours qui consiste à optimiser l’utilisation des ressources naturelles et limiter les pollutions induites par l’ensemble du cycle de vie des produits (de l’extraction des matières premières à leur valorisation en fin de vie) ;
  • le climat et l’énergie, qui implique de décarboner le système énergétique actuel en un système durable, zéro carbone, positive pour la nature et abordable pour tous ;
  • l’alimentation et l’agriculture, qui sont deux secteurs indispensables à notre survie, mais qui contribuent au dérèglement climatique. En effet, l’agriculture est à l’origine d’un quart des émissions mondiales de GES, de la perte de trois quarts de la biodiversité et est l’une des principales causes de maladies. Les entreprises sont donc appelées à produire des aliments sains, sûrs et nutritifs pour tous ;
  • la santé et le bien-être, qui sont les fondements de la société. Or, ils sont mis à mal avec le réchauffement climatique de par la pollution qui multiplie les soucis de santé. De plus, les pressions sanitaires rendent difficile l’accès à des services de santé résilients et durables pour tous ;
  • l'environnement construit, qui représente pas moins de 40 % des émissions mondiales de carbone et plus de 30 % de la consommation finale d’énergie mondiale. Sans compter que le BTP consomme près de la moitié des ressources naturelles mondiales. Ce secteur doit donc limiter ses impacts en écoconstruisant les bâtiments ;
  • produits et services financiers, qui consiste à diriger les capitaux, les produits et les services financiers pour soutenir le développement durable. À ce titre, d’ici 2050, le système financier pourra accéder à des données sur la performance en matière de durabilité des entreprises et de reconnaître la valeur des résultats sociaux et environnementaux en supplément de la performance financière. 

👉 Ces programmes se fondent sur les deux principaux cadres mondiaux que sont les Objectifs de développement durable (ODD) et l’Accord de Paris.

💪 Réalisez la transition écologique de votre entreprise avec Greenly 

En vue de participer à un mouvement global de protection de l’environnement, votre entreprise peut entamer sa transition écologique. Cette démarche commence par la réalisation du bilan carbone de votre activité. ✅

Découvrez notre outil via une démonstration gratuite et sans engagement réalisée par l’un de nos experts. 👌

Homme souriant
Logo coloré "time to change"

Green-Tok, la newsletter consacrée à la révolution climatique

On fait le bilan de l'actualité green une fois par mois (ou plus si on trouve des choses intéressantes à vous raconter)

Plus d’articles

Entreprise
globe terrestre au centre du logo de recyclage

Critères ESG : définitions et enjeux

photo Justine Dumont
Par
Justine Dumont

Quels sont les différents critères ESG ? Quelles sont leurs utilités ? Pourquoi le sintégrer au sein de son entreprise ? Sont-ils infaillibles ? Toutes les réponses dans cet article.

Bilan Carbone
Entreprise
plusieurs personnes travaillant sur des ordinateurs

ESN : 5 raisons de faire votre bilan carbone

photo Justine Dumont
Par
Justine Dumont

En quoi consiste un bilan carbone ? Pourquoi les ESN (entreprises de services du numérique) doivent-elles en réaliser un ? Réponses dans cet article.

Bilan Carbone