Fermer

Votre demande a bien été prise en compte.

Merci, votre email a été ajouté à notre base. Prêt(e) à voir la vie en vert ?

Bois énergie : de quoi parle-t-on et à quoi ça sert ?

Le bois énergie est la première énergie renouvelable consommée en France. Quelles sont ses utilisations ? Comment participe-t-elle à la transition énergétique ? Explications.
Entreprise
2023-02-10T00:00:00.000Z
fr-fr
flamme orangée sur une bûche de bois

La lutte contre le réchauffement climatique requiert un changement profond de nos comportements, à l’image de notre consommation énergétique. Et si la solution pour se chauffer et s’éclairer sans polluer résidait dans l’utilisation du bois énergie, la plus ancienne source d’énergie utilisée par l’Homme ? 🪵

Quelles sont les diverses utilisations du bois énergie ? Cette forme d’énergie est-elle répandue en France ? Quels sont ses avantages ? Greenly vous dit tout. 💬

🔎 Qu’est-ce que le bois énergie ?

Bois énergie, présentation 👀

L’appellation « bois énergie » recouvre l’utilisation le bois en tant que combustible énergétique. C’est-à-dire que cette ressource naturelle est utilisée en vue de produire de l’électricité renouvelable, des biocarburants et de la chaleur : 

  • à usage domestique (pour se chauffer, cuisiner, s’éclairer) ;
  • à usage industriel et agricole (dans des chaufferies et des installations de cogénération). 

👉 Le bois étant issu de la biomasse (c’est-à-dire qu’il est obtenu à partir d’une matière organique et d’une réaction chimique : la combustion), il permet de créer une énergie renouvelable et fait ainsi partie de la famille des bioénergies. 🌱

Les différentes formes du bois énergie 👋

En France, le bois énergie n’est qu’une manière parmi d’autres de valoriser cette ressource naturelle. En-dehors du bois d’œuvre (pour la construction et le mobilier) et du bois d’industrie (pour le papier et le panneau), le bois énergie est considéré comme étant un co-produit d’exploitation. Cela signifie que la production d’énergie n’est pas l’utilisation finale recherchée. 🌳

De fait, le bois utilisé est majoritairement des troncs de petite taille, de moindre qualité ainsi que du bois non valorisé. Ces derniers peuvent être : 

  • d’origine forestière (forêt et sylviculture) ;
  • d’origine bocagère ou agroforestière (haies, bosquets, vergers, etc.) ;
  • d’origine industrielle (sciures, écorces, etc. issues de la transformation du bois) ;
  • d’origine paysagère (provenant de l’entretien des parcs et des jardins) ;
  • issus de produits en bois mis au rebut (vieux meubles, cagettes en bois, palettes usagées, etc.). 

Dès lors, le bois peut être employé sous de multiples formes pour créer de l’énergie : 

  • la bûche, majoritairement destinée au feu de cheminée, aux poêles ou aux chaudières domestiques ;
  • la plaquette forestière, qui se présente sous la forme de bois déchiqueté provenant du broyage des rémanents d’une exploitation forestière. Son utilisation est fréquente dans les secteurs industriel et collectif ;
  • le granulé, qui prend la forme de petits cylindres issus du compactage de sciures de bois, de bois écorcés ou de plaquettes papetières. Il est utilisé pour le chauffage des particuliers (dans les poêles et les chaudières notamment) ou dans des installations collectives ;
  • la bûche de bois densifiée, qui est fabriquée à partir de sciures et de copeaux de bois et pouvant être utilisée en remplacement ou en complément des bûches de bois traditionnelles.

État des lieux en France 🇫🇷

Le bois énergie est la première énergie renouvelable utilisée en France devant l’hydraulique, les pompes à chaleur et l’éolien. En effet, en 2021, cette source d'énergie représentait 35,1 % de la consommation d’énergie primaire issue de ressources renouvelables. [Chiffres clés Gouvernement

En outre, la production de bois énergie (36 % en 2021, soit 125 TWh) domine la production primaire d’énergies renouvelables tandis que cette source représente 63 % de la consommation primaire d’énergies renouvelables pour usage de chaleur. 🥵

Toujours en 2021, le bois énergie est principalement consommé par le résidentiel (61 %), la branche d’énergie (22 %) et l’industrie (13 %).

Close
youtube screenshot

🔥 Comment se chauffer efficacement avec le bois énergie ?

Utiliser le bois adéquat 🪵

Afin d’assurer un chauffage non polluant et performant, il est nécessaire d’utiliser un combustible de qualité. Deux points auxquels prêter attention : 

  • les caractéristiques du bois doivent répondre précisément aux besoins. En effet, le bouleau et le frêne produisent de belles flammes et brûlent vite, deux éléments essentiels pour les feux de cheminées et les poêles à bois. Le chêne est quant à lui fréquemment utilisé dans la production de charbon du fait des braises qu’il produit ;
  • le taux d’humidité doit être le plus faible possible (idéalement en deçà de 25 %).

Depuis le 1er septembre 2022 et en vue de limiter l’impact de la combustion du bois sur la qualité de l’air, les distributeurs de bois doivent obligatoirement préciser les conditions de stockage et d’utilisation du combustible à leurs clients non professionnels. Deux marquages doivent ainsi être apposés sur les produits vendus dans le commerce : 

  • « prêt à l’emploi », dans le cas où le taux d’humidité du bois bûche est inférieur à 23 % ;
  • « à sécher avant emploi », si le taux d’humidité du bois bûche est supérieur à 23 %. Réalisé naturellement, ce processus prend en moyenne entre six mois et deux ans. Artificiellement (c’est-à-dire en usant de l’air chaud climatisé), ce processus est 7 à 15 fois plus rapide.

✍️ À noter : la quantité de chaleur générée par un combustible (ce qu’on appelle le pouvoir calorifique ou PC) dépend de l’essence du bois et du taux d’humidité.

Installer un appareil performant 💥

On considère comme performant, un appareil dont les dimensions du conduit de fumée répondent aux besoins du logement. L’objectif étant d’éviter toute surconsommation et donc une pollution excessive. Attention, l’installation de l’équipement doit être confiée à un professionnel qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). 👋

Pour choisir le bon équipement, il convient de se fier au label Flamme Verte. Apposé sur les appareils de chauffage au bois notés sept étoiles (poêles, foyers fermés, cuisinières, chaudières à bûches ou à granulés), il garantit leur rendement, ainsi que leurs performances énergétiques et environnementales. 
Néanmoins, le label ne fait pas tout ! Le consommateur est tenu d’entretenir régulièrement son appareil pour allonger sa durée de vie et limiter les impacts négatifs.

👀 Bon à savoir : lancé en 2009, le Fonds Chaleur est un dispositif financier d’aide de l’ADEME incitant les entreprises, les collectivités et les agriculteurs à procéder à l’installation d’équipements fonctionnant aux énergies renouvelables.

un feu de cheminée

✅ Quels sont les avantages du bois énergie ?

Une alternative aux combustibles fossiles 🪨

Alors que le renouvellement des combustibles fossiles (pétrole, charbon et gaz) prend des millions d’années, le bois est une énergie renouvelable à l'échelle humaine (d’après l’ADEME, une dizaine d’années suffisent pour renouveler les stocks). En ce sens, le renouvellement constant des forêts et le taux de prélèvement raisonnable permettent d’empêcher la disparition de la ressource. 
D’autant que sa durée de vie est prolongée puisqu’il est réutilisable sous de multiples formes et destiné à plusieurs utilisations différentes (il participe ainsi à une économie circulaire). 🔄

Dans le cas où le bois est exploité de manière durable, son empreinte carbone est très faible, voire nulle puisqu’il émet autant de CO2 lors de sa combustion que ce qu’il absorbe au long de sa vie (via le procédé de la photosynthèse). 
En France, ce puits de carbone naturel stockerait près de 1,3 milliard de tonnes de CO2 (particulièrement dans la biomasse ligneuse renvoyant au bois aérien et souterrain), soit 14 millions de tonnes chaque année. 🌳

Il faut néanmoins savoir que le processus de combustion génère des polluants atmosphériques qui nuisent à la qualité de l’air et donc à la santé des populations (provoquant des soucis respiratoires et pulmonaires). La nocivité des fumées rejetées dépend de la qualité du bois, du type et de l’âge de l’installation.
À ce titre, des réglementations encadrent l’utilisation des anciens appareils polluants, ce qui a permis d’empêcher, en 2019, l’émission de 9,1 millions de tonnes de CO2.

Une aide précieuse pour réussir la transition énergétique 🤝

La décarbonation du secteur énergétique et de chaleur ne peut s’effectuer sans le développement du bois énergie. 👍

Ce constat est inscrit en 2015 dans la loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (désormais traduire dans la Stratégie Nationale Bas Carbone et dans la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie).
Cette dernière engage la France à atteindre, d’ici 2030, 32 % d’énergies renouvelables dans sa consommation finale brute d’énergie. 🎯
À cette même date, le pays doit justifier de 38 % d’énergies renouvelables dans sa consommation finale de chaleur.

Un combustible économique 💰

Le bois énergie est le combustible le moins cher du marché. Au-delà d’être particulièrement abordable, le coût de vente du bois reste stable au cours des années. 🗓️

La raison ? Le prix et l’approvisionnement des énergies au bois ne sont pas impactés par les conflits internationaux comme le sont le pétrole et le gaz. En effet, la mise en œuvre d’une fiscalité carbone, la baisse des réserves qui ne peut faire face à la demande ou encore les coûts liés à l’extraction sont autant de circonstances qui impactent le prix de la ressource.

D’autant que le bois énergie permet de valoriser l’arbre dans son entièreté. En effet, le tronc est utilisé dans la fabrication de meubles tandis que la partie haute sert à produire de l’énergie.

💥 Bon à savoir : le bois énergie est entre deux à quatre fois moins cher que les énergies fossiles.

un bucheron coupant du bois

Une énergie locale 👍

Près d’un tiers de l’Hexagone est couvert par des bois et des forêts, ce qui fait de la France le quatrième pays européen en matière de boisement derrière la Suède, la Finlande et l’Espagne. Dans le détail, en 2021, la surface forestière métropolitaine est estimée à 17,1 millions d’hectares, soit 31 % du territoire. 🇫🇷

De fait, le bois est une ressource locale dont sa forte disponibilité a de nombreux avantages. Dans le cas où le lieu de consommation est proche du lieu de production (à des distances inférieures à 100 km), cela permet de : 

  • contribuer au développement de l’activité économique des territoires ;
  • diminuer les coûts du transport ;
  • limiter les émissions de GES liées au transport.

Une ressource créatrice d’emplois ✍️

Cette forme d’énergie est un vecteur pour l’emploi durable. En effet, la production de bois énergie génère trois à quatre fois plus de main-d’œuvre locale que pour les énergies fossiles. 📈

La filière du bois énergie se divise en deux catégories : 

  • en amont, qui englobe les acteurs de la ressource bois (les propriétaires forestiers, les agriculteurs, les producteurs ou encore les transporteurs de combustibles) ;
  • en aval, qui comprend les acteurs de la production d’énergie (notamment les fabricants, distributeurs et installateurs d’appareils de chauffage au bois domestiques et industriels).

Cette filière des énergies renouvelables totalise d’ailleurs le plus d’emplois en France. 🪚

En 2020, la filière française bois énergie compte 52 800 emplois directs et indirects à temps plein. Dans le détail, ce sont 26 100 personnes œuvrant dans le domestique et 26 700 dans le secteur collectif. [Évaluation et analyse de la contribution des énergies renouvelables à l'économie de la France et de ses territoires, EY/SER, 2020]

💪 Votre entreprise a les moyens de réduire ses émissions !

Les installations de chauffage et d’électricité de votre entreprise sont-elles polluantes ? Vous faut-il songer à utiliser le bois énergie ? Pour le savoir, réalisez le bilan carbone de votre activité avec Greenly !

Avant de vous lancer, n’hésitez pas à demander une démonstration gratuite et sans engagement de notre outil. 👀

Homme souriant
Logo coloré "time to change"

Green-Tok, la newsletter consacrée à la révolution climatique

On fait le bilan de l'actualité green une fois par mois (ou plus si on trouve des choses intéressantes à vous raconter)

Plus d’articles

Entreprise
des étiquettes de différentes couleurs

Ecobalyse : principe, fonctionnement et avancées

Ines Gendre
Par
Ines Gendre

Ecobalyse doit permettre à tout un chacun de calculer et comprendre l’impact environnemental des produits concernés par le dispositif. Explications.

Législations & normes