Fermer

Votre demande a bien été prise en compte.

Merci, votre email a été ajouté à notre base. Prêt(e) à voir la vie en vert ?

Accueil
Data Stories
Greenlyhttps://images.prismic.io/greenly/43d30a11-8d8a-4079-b197-b988548fad45_Logo+Greenly+x3.pngGreenly, la plateforme tout-en-un dédiée à toutes les entreprises désireuses de mesurer, piloter et réduire leurs émissions de CO2.
GreenlyGreenly, la plateforme tout-en-un dédiée à toutes les entreprises désireuses de mesurer, piloter et réduire leurs émissions de CO2.
Descending4
Home
1
Blog
2
Category
3
Permafrost : définition, problématiques et enjeux
4
Blog...Permafrost : définition, problématiques et enjeux

Permafrost : définition, problématiques et enjeux

Green Actu’
Réchauffement climatique
montagnes enneigées et couvertes de verdure
Le permafrost est un phénomène naturel dont le dégel pose aujourd’hui problème. Quelles conséquences doit-on craindre ?
Green Actu’
2022-11-30T00:00:00.000Z
fr-fr
montagnes enneigées et couvertes de verdure

Énième répercussion du réchauffement climatique, la fonte du permafrost est un enjeu phare pour notre société. Perturbé par les activités humaines, ce phénomène naturel menace désormais notre survie. 😰

Sans aucune action de notre part, les risques de subir de nouvelles pandémies, d’augmenter la pollution atmosphérique et de mettre en danger l’humanité se multiplient. Un avenir sombre qu’il est encore possible d’éviter en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre (GES). ❌

Qu’est-ce que le permafrost ? En quoi sa fonte progressive est-elle une menace écologique ? Comment inverser la tendance ? On éclaire votre chandelle. 🕯️

montagne couverte de neige

🧐 Qu’est-ce que le permafrost ?

Permafrost, définition et formation 🔎

Le permafrost - également connu sous le nom de « pergélisol » en français - est un terme scientifique se référant à un sol ayant une température située en dessous de 0 °C depuis plus de deux années consécutives. Formé en hiver, le sol gelé ne parvient pas à se dégeler au cours de la période estivale et donne ainsi lieu à ce phénomène naturel. 🧊

L’épaisseur du pergélisol peut être de quelques mètres et parfois s’enfoncer jusqu’à plusieurs centaines de mètres de profondeur. On repère donc quatre formes distinctes :

  • continue où 90 à 100 % du sol est gelé ;
  • discontinue où 50 à 90 % du sol est gelé ;
  • sporadique où 10 à 50 % du sol est gelé ;
  • les poches isolées qui contiennent moins de 10 % de sol gelé.

Par ailleurs, le permafrost est recouvert d’une couche de terre superficielle que l’on appelle « couche active » ou « mollisol ». Cette couche protectrice permet de réguler la température de ce dernier. Ainsi, en été, le dégèlement de cette couche de 4 mètres de terre permet le développement de la végétalisation. 🌱

👉 Néanmoins, ce phénomène naturel est bouleversé par le réchauffement climatique. Le dégel des couches profondes du permafrost a des impacts sanitaires et environnementaux graves.

Localisation du phénomène 📍

Ce phénomène géologique naturel couvre 25 % de la surface terrestre émergée de la planète - principalement située dans l’hémisphère nord. On le retrouve :

  • dans les régions les plus froides du globe ;
  • dans les hautes latitudes près des pôles ;
  • à des altitudes élevées à l’image du sommet de certaines montagnes.

Il est particulièrement présent en Alaska, au Canada et en Sibérie. Dans le détail, il représente le quart des terres émergées de l’hémisphère nord et plus de 60 % de la Russie.

planète Terre

🧊 En quoi la fonte du permafrost est-elle problématique ?

Selon des chercheurs de l’université de Leeds, la fonte du pergélisol - conséquence du réchauffement climatique - est en passe de franchir un point de non-retour. Ils estiment que d’ici 2040 les changements sur l’écosystème seront irréversibles. Quelles répercussions devons-nous craindre ?

Le réveil de virus et de bactéries 🦠

Le dégel du permafrost pourrait réactiver des bactéries et des virus inconnus et disparus depuis des millénaires. Ce phénomène pourrait provoquer l’apparition de nouvelles pandémies et ainsi menacer la survie de l’Homme. 😰

À titre d’exemple, en 2014, le Professeur Jean-Michel Claverie et son équipe sont parvenus à « ramener à la vie » deux virus vieux de 30 000 ans, fort heureusement sans danger pour l’homme.  Face à la réussite de cette expérience, le scientifique estime que :

Le vrai danger réside au plus profond du permafrost, à plusieurs mètres de profondeur, dans les couches qui peuvent dater de 2 millions d'années et qui renferment potentiellement des pathogènes inconnus et autres virus géants.

Second cas de figure plus inquiétant, en 2016, un enfant est décédé de la maladie du charbon (anthrax) en Sibérie. Tout comme une vingtaine d’autres enfants et de nombreux rennes, il a été contaminé par une bactérie appelée « bacille du charbon » issue d’un cadavre de renne encore porteur de la bactérie. 🦠

Le souci ? Le cadavre du renne était congelé dans le pergélisol depuis 1941 - date de la dernière épidémie. La fonte de la glace a permis de libérer le virus mortel et pourrait en libérer beaucoup d’autres.

Des impacts matériels impressionnants 🏚️

Au-delà des incidences sanitaires, ce dégel aurait des conséquences matérielles directes sur les populations locales. La fonte du permafrost affaiblit les couches de glace et cause :

  • des affaissements de terrains et d’importants mouvements de sol ;
  • des fissures dans des bâtiments. Construites sur des sols gelés de plus en plus instables, les infrastructures menacent de s’écrouler. À titre d’exemple, en 2016, 60 % des immeubles de la ville de Norilsk en Sibérie étaient déformés, obligeant les résidents à quitter leur domicile ;
  • la déformation des routes et des chemins de fer ;
  • la rupture des oléoducs, des canalisations d’eau ou des égouts. Par exemple, en 2021, les fondations d’un réservoir de carburant se sont enfoncées dans le sol. 21 000 tonnes de gazole se sont déversées dans les rivières voisines de Norilsk.  

👉 En 2009, un rapport de Greenpeace révèle que les dégâts causés par le dégel du permafrost coûtaient 1,3 milliard d’euros aux entreprises russes.

route enneigée

Une bombe à retardement climatique 💣

En outre, le dégel du permafrost aura des incidences climatiques graves. Étant considéré comme la principale réserve de gaz à effet de serre de la planète, cet écosystème pourrait libérer d’énormes quantités de matières organiques emprisonnées depuis des milliers d’années.💨

En effet, lors de sa fonte, les matières organiques présentes dans la glace se libèrent, permettant ainsi leur pourrissement. Or, ces dernières sont majoritairement composées de carbone et de méthane, les deux principaux gaz à effet de serre (GES) responsable du changement climatique. ☀️

Selon le GIEC, la quantité de CO2 piégée dans le permafrost équivaudrait à quatre fois les émissions émises par les activités humaines depuis la révolution industrielle. 
On parle ainsi du rejet de plusieurs milliards de tonnes de carbone organique dans l’atmosphère - entre 1 500 et 1 700 pour être précis - et ce, uniquement pour les régions arctiques. 😰
La libération de l’intégralité des gaz contenus dans le permafrost pourrait donner lieu à l’augmentation des températures de 12 °C. 🌡️

👀 L’expert des cycles du carbone et du permafrost à l’université de Stockholm, Gustaf Hugelius offre un aperçu des années à venir : 

Si tout le carbone congelé venait à s’échapper [du permafrost], cela triplerait quasiment la concentration du carbone dans l’atmosphère.

Nous faisons ainsi face à un véritable cercle vicieux puisque la fonte du permafrost libère des GES qui viennent accentuer le réchauffement climatique, étant lui-même la principale cause de la fonte du permafrost. 

Face à cette démultiplication des effets du réchauffement, les scientifiques parlent du phénomène de « boucle rétroactive ». 🔁

La libération de mercure 💥

Au-delà de ces multiples impacts sur l’homme et l’environnement, la fonte du pergélisol pourrait libérer du mercure dans les océans, dans l’eau et dans l’air. 🌊

Le problème ? La propagation de cette substance toxique viendra contaminer l’ensemble de la chaîne alimentaire et impacter la santé des hommes en favorisant le développement de maladies du système immunitaire, cérébrales et coronariennes. 

🔎 Quelques chiffres : le pergélisol de l’Arctique contiendrait 1,5 million de tonnes de mercure, ce qui représente deux tiers de la totalité du mercure présent sur terre, dans l’océan et dans l’atmosphère. 🌍

Close
youtube screenshot

👋 Comment empêcher le dégel du permafrost ?

Réduire les émissions de gaz à effet de serre 📉

Dans leur dernier rapport, les experts du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) ne sont pas optimistes. Si nous n’agissons pas sur nos émissions d’ici 2100, le permafrost aura « considérablement » fondu. 💦

Pour éviter une catastrophe, nous n’avons plus le choix - particuliers comme entreprises - que de réduire les émissions mondiales de GES et d’adopter des politiques d’atténuation du changement climatique.

👉 À titre d’information : en vue d’atteindre la neutralité carbone en 2050, le GIEC préconise une diminution de 45 % des émissions d’ici 2030.

Pour atteindre les objectifs climatiques et garantir la survie de l’humanité, il est donc nécessaire de réaliser le bilan carbone de son entreprise ou de son mode de vie. Cette analyse permet d’identifier les principales sources de GES pour mieux les réduire. 🔎

Mais comment  diminuer nos émissions ? À travers des écogestes simples à adopter tels :

  • qu’éteindre la lumière en sortant de la pièce ;
  • que réduire ses trajets en avion et en voiture ;
  • qu’en décarbonant son alimentation ;
  • qu’en allongeant la durée de vie de ses appareils ;
  • qu’en rénovant son logement énergivore.

Consolider les bâtiments et quitter les lieux menacés 🏗️

Pour éviter leur effondrement, les infrastructures et les bâtiments directement construits sur le permafrost doivent être ancrés dans le sol. En définitive, il s’agit d’utiliser des fondations plus solides et profondes. L’ennui ? Cette solution est techniquement difficile à mettre en place. 

Ainsi, pour éviter de subir les impacts présentés ci-dessus, il convient de déserter les zones couvertes de permafrost. Malheureusement, le réchauffement de ces territoires donne lieu à un climat clément mettant au jour de nombreuses ressources naturelles telles que le pétrole, les minerais ou le gaz.

Au vu des bénéfices économiques pouvant être réalisés, de plus en plus de d’industriels installent leurs activités malgré les multiples risques encourus. 🏭

Un petit coup d’oeil sur ce qui nous attend si nous n’agissons pas 👀

L’augmentation des températures causées par le réchauffement climatique provoque le dégel du puits de carbone naturel qu’est le permafrost. En effet, ces trente dernières années, on a pu noter une augmentation du mercure de l’ordre de 2 à 3 degrés en Sibérie. 

Autre exemple provenant du Programme de surveillance et d’évaluation de l'Arctique (Amap), la température annuelle moyenne dans l'Arctique a connu une hausse de 3,1 °C depuis un demi-siècle contre 1 °C pour l’ensemble de la planète. 🌡️

👋 Le constat est clair : si nous ne réduisons pas nos émissions, les températures vont continuer à augmenter et accélérer la fonte du permafrost.

Malheureusement, le dégel tant redouté à d’ores et déjà débuté, puisque le permafrost d’une zone plus étendue que la France et l’Allemagne réunies est en train de fondre pour la première fois depuis 11 000 ans - à savoir la fin du dernier âge glaciaire.

Par conséquent, les simulations du Centre national pour la recherche atmosphérique (NCAR) montrent que d’ici 2050, plus de 50 % des territoires recouverts de permafrost pourraient fondre. D’ici 2100, 90 % des territoires seront concernés. Les scénarios les plus optimistes abaissent ce pourcentage à 30 %.

💯 Soulagez le climat en réalisant le bilan carbone de votre activité ! 

Le meilleur moyen de ralentir la fonte du permafrost est de réduire nos émissions de GES. Quel meilleur outil que le bilan carbone pour comptabiliser les émissions de votre entreprise ? Cette analyse permet de cibler les postes les plus polluants en vue d’élaborer des stratégies concrètes de réduction.

Faites appel à nos experts pour vous accompagner dans cette démarche vertueuse.

Plus d’articles

Tout voir
une carte de l'europe
Par
Ines Gendre

Comprendre les élections européennes 2024

Entre les 6 et 9 juin 2024, les pays membres de l'Union européenne ont élu 720 députés au Parlement européen. Mais avec quelles implications ?

Green Actu’
Politique
Drapeau français
Par
Emma Lefebvre

Qui est Christophe Béchu ?

Ministre depuis 2022, Christophe Béchu est un politique discret et parfois décrié. Retour sur sa carrière et son programme environnemental.

Green Actu’
Politique