Fermer

Votre demande a bien été prise en compte.

Merci, votre email a été ajouté à notre base.

Accueil
Greenlyhttps://images.prismic.io/greenly/43d30a11-8d8a-4079-b197-b988548fad45_Logo+Greenly+x3.pngGreenly, la plateforme tout-en-un dédiée à toutes les entreprises désireuses de mesurer, piloter et réduire leurs émissions de CO2.
GreenlyGreenly, la plateforme tout-en-un dédiée à toutes les entreprises désireuses de mesurer, piloter et réduire leurs émissions de CO2.
Descending4
Home
1
Blog
2
Category
3
Être eco friendly : ce que cela implique et comment faire
4
Blog...Être eco friendly : ce que cela implique et comment faire

Être eco friendly : ce que cela implique et comment faire

Entreprise
Ambition net zero
des personnes sautant en l'air devant le coucher de soleil
Être eco friendly n’est pas une simple tendance écologique, mais un véritable mode de vie. Entreprises et individus peuvent limiter leur impact environnemental. Voici comment.
Entreprise
2023-05-12T00:00:00.000Z
fr-fr
des personnes sautant en l'air devant le coucher de soleil

La multiplication des répercussions du réchauffement climatique est à l'origine d'une prise de conscience massive de la part des citoyens et des entreprises. Conscients de leur rôle dans la lutte contre ce phénomène, ils cherchent désormais à limiter l’impact environnemental de leurs actions en modifiant leurs habitudes. Adopter un mode de vie écologique est d’ailleurs devenu une priorité pour beaucoup. 

Mais qu'est-ce que cela implique réellement d'être "eco friendly" ? Quels sont les écogestes à adopter pour bâtir un monde plus durable ? Comment devenir une entreprise écoresponsable ? Suivez le guide !

Que signifie être eco friendly ?

Eco friendly, définition

Le terme eco friendly est une énième manière de signifier qu’un produit, qu’une entreprise ou qu’un individu est respectueux de l’environnement, des êtres vivants et des ressources naturelles. En l’état, être éco-friendly est le fait de prendre en compte les principes du développement durable dans : 

  • son mode de vie ;
  • le fonctionnement de l’entreprise ;
  • la conception d’un produit.
En définitive, les entreprises et les particuliers ayant adopté un mode de vie eco friendly s’engagent à ce que leurs actions n’impactent pas ou peu l’environnement.

Cependant, la volonté d’adopter rapidement un mode de vie écoresponsable peut amener certains acteurs à se sentir débordés par l’ampleur de la tâche. La solution ? Initier petit à petit des changements dans ses habitudes sans bouleverser ses modes de production et de consommation du jour au lendemain.

L’impact de notre mode de vie moderne 

Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) est catégorique : le réchauffement climatique est l’entière responsabilité de l’Homme. Dans les grandes lignes, le volume des émissions engendrées par les activités humaines depuis la révolution industrielle est tel que le climat s’en est vu bouleversé.

Malgré cette prise de conscience, les principaux secteurs économiques fonctionnent encore aux énergies fossiles (très émettrices de GES) et leurs émissions peinent à diminuer. À l’heure actuelle : 

  • le textile est responsable de 10 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) mondiales ;
  • le numérique est à l’origine de 2 à 3 % des émissions mondiales ;
  • les transports engendrent 17 % des émissions mondiales ;
  • l’agriculture provoque entre 21 et 37 % des émissions de GES mondiales 

Dans l’idéal, l’Hexagone espère atteindre la neutralité carbone en 2050. Cela signifie qu’il faut diviser par six nos émissions par rapport à 1990. À titre d’information, en 2021, l’empreinte carbone de chaque Français était estimée à 8,9 t CO2 eq par personne. [Gouv] Or, pour respecter les objectifs de l’Accord de Paris - limiter le réchauffement à + 2 °C d’ici la fin du siècle - chaque Français doit émettre deux tonnes de CO2/an.

Le constat est clair : notre société doit évoluer vers un modèle économique plus durable et eco friendly.

Une réponse aux enjeux actuels

Les conséquences du réchauffement climatique se font sentir de manière plus virulente. Entre les événements météorologiques extrêmes, l’augmentation des températures ou encore la perte de la biodiversité, contribuer à son échelle à la préservation de l’environnement devient alors une nécessité.

À travers ses rapports, le GIEC ne cesse de démontrer l’évolution rapide du réchauffement climatique. Selon le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, si nous ne parvenons pas à inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025, nous nous mettons :

Résolument sur la voie d’un monde invivable.

C’est pourquoi les pays se sont d’abord engagés à réduire leurs émissions mondiales de gaz à effet de serre - principaux responsables du réchauffement climatique - en signant le Protocole de Kyoto en 1997, puis l’Accord de Paris en 2001. 

L’atteinte de cet objectif ambitieux requiert l’implication de chacun d’entre nous. 

main tenant un petit globe

Quels gestes adopter pour être eco friendly ?

En entreprise comme à la maison, les écogestes suivants sont simples à mettre en place et permettent de réduire sensiblement les émissions de GES.

Limiter ses déchets

Selon l’ADEME, en 2020, un Français a généré 315 millions de tonnes de déchets. Pour limiter la quantité de déchets émise chaque année, il est possible de : 

  • se tourner vers le vrac ;
  • trier systématiquement ses déchets ;
  • utiliser la méthode des 3R (recycler, réduire, réutiliser) ;
  • composter les biodéchets - l’installation d’un compost domestique ou partagé est une obligation à partir du 1er janvier 2024 ; 
  • éviter les produits jetables et privilégier les objets réutilisables (gourdes, sacs, vaisselle, etc.).

👋 D’autant plus que le gouvernement songe à mettre en place une redevance incitative, une contribution financière dont le montant dépend de la quantité de déchets produite.

Passer à une alimentation durable

Selon les données de l’ADEME, l’alimentation représente un quart des émissions de GES de la France - sans compter les impacts environnementaux liés à la production des aliments. Outre les émissions induites par notre régime alimentaire, près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont gaspillées chaque année. 

Quelques bonnes habitudes sont à adopter :  

  • acheter des produits locaux et de saison - les circuits courts diminuent les émissions engendrées par les transports tout en garantissant la qualité des produits et en soutenant les petits producteurs locaux ;
  • réduire sa consommation de viande et la remplacer par des légumes secs ou des lentilles ;
  • acheter en quantité raisonnable ;
  • privilégier les produits bio ;
  • vérifier les dates de péremption ;
  • cuisiner les restes.

👀 Ces gestes eco friendly permettent de préserver les ressources naturelles, limiter le gaspillage alimentaire, améliorer sa santé et soutenir l’économie locale. Que des avantages !

Acheter des produits écoresponsables

Être eco friendly implique de consommer des produits étant eux-mêmes eco friendly, c’est-à-dire des produits :  

  • labellisés (Slow cosmétique, Écolabel européen, NF Environnement, etc.) ;
  • conçus à partir de matériaux ou d’ingrédients naturels renouvelables, locaux et recyclables ;
  • réutilisables, rechargeables et facilement réparables.
La Fédération Indépendante du Made in France (FIMIF) a fait les calculs. Un produit fabriqué en France génère 58 % d’émissions de CO2 de moins qu’un produit importé en France.
une personne tenant un sac de courses contenant un bouquet de fleurs

Utiliser des modes de transport doux

Exit les voitures personnelles et l’avion. Ces deux modes de transport sont les principaux responsables des émissions du secteur (31 % des émissions françaises en 2019 selon le gouvernement).

Pourtant, nombre d’alternatives durables existent : 

  • les transports en commun (train, tram, bus, métro) ;
  • le vélo ;
  • la marche ;
  • la trottinette ;
  • le covoiturage reste envisageable. Selon une étude de BlablaCar, 272 746 tonnes de CO2 ont été évitées en 2019.

👋 Afin d’inciter leurs salariés à emprunter des transports vertueux pour se rendre au bureau, les employeurs prennent en charge 50 % de leurs titres d’abonnement.

Réduire sa consommation d’énergie

En France, en 2022, Citepa révèle que la production d’énergie était à l’origine de 47 MtCO2. Pour respecter le budget carbone 2024-2028 (35 MtCO2/an) fixé par la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC), il est nécessaire de réduire notre consommation d’énergie. 

Plusieurs solutions sont à notre disposition : 

  • installer des ampoules basse consommation ;
  • éteindre les lumières dans les pièces inoccupées ;
  • éteindre complètement les appareils électroniques au lieu de les mettre en veille ;
  • réduire la température du chauffage à 19 °C ;
  • utiliser des appareils économes en énergie en se référant à l’étiquette énergétique (en privilégiant la note A, B ou C).

Réduire sa consommation d’énergie est une chose, mais pourquoi ne pas fabriquer sa propre source d’énergie en se tournant vers les énergies renouvelables ? 

Contrairement aux énergies fossiles (pétrole, gaz naturel et charbon), cette forme d’énergie (solaire, éolien, hydraulique, biomasse, etc.) est renouvelable à l’échelle humaine et n’émet pas - ou très peu - d’émissions de carbone lors de son utilisation.
L’installation de panneaux solaires ou d’une éolienne domestique constitue une option économique et écologique envisageable.

👉 Dans le cas où la mise en place de ces installations s’avérerait impossible, particuliers comme entreprises peuvent opter pour un fournisseur d’électricité verte !

Se tourner vers le reconditionné

Acheter des appareils reconditionnés permet selon l’ADEME d’éviter : 

  • l’extraction de 127 kg de matières premières nécessaires à la fabrication d’un nouvel appareil ;
  • l’émission de 27 kgeqCO2 par année d’utilisation ;
  • 314 g de déchets électroniques.

En outre, les appareils reconditionnés sont réparés et font l’objet d’un contrôle minutieux avant d’être proposés à la vente 5 à 20 % moins cher qu’un objet neuf.

👋 Concernant l’habillement, les consommateurs peuvent se tourner vers la seconde main. Les livres, meubles ou objets de décoration peuvent, eux, se trouver d’occasion.

Comment devenir une entreprise eco friendly ?

Au-delà d’inciter vos parties prenantes à adopter certains des écogestes ci-dessus, une entreprise soucieuse de limiter son empreinte carbone intègre les enjeux environnementaux dans ses décisions et dans son fonctionnement global. Plusieurs manières de procéder.

Réaliser votre bilan carbone

Comment réduire ses émissions de gaz à effet de serre de son activité sans les quantifier au préalable ? Réalisé avec Greenly, le bilan carbone permet de calculer l’empreinte carbone totale de l’entreprise et de cibler les postes les plus polluants. Nos experts sont ensuite en mesure d’accompagner la structure dans l’élaboration de ses objectifs de réduction et de son plan d’action.

En outre, la réalisation du bilan d’émissions de gaz à effet de serre (BEGES) n’est pas une option pour les infrastructures suivantes : 

  • les entreprises de plus de 500 salariés ;
  • les entreprises de plus de 250 salariés localisées dans les départements d'outre-mer ;
  • les personnes morales de droit public de plus de 250 personnes ;
  • l'ensemble des collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants.

Écoconcevoir vos produits

L’écoconception permet de fabriquer un produit à faible impact environnemental, et ce, tout au long de son cycle de vie. Se lancer dans cette démarche vertueuse implique de procéder à l’analyse de cycle de vie (ACV) du produit actuel afin de cibler les étapes les plus émissives entre : 

  • l’extraction des matières premières ;
  • la fabrication du produit ;
  • la distribution ;
  • l’utilisation par le consommateur ;
  • la fin de vie.

L’idée est de remplacer les actions ayant le plus d’impact, par des actions écologiques comme : 

  • utiliser des ressources renouvelables et locales - cela permet d’éviter leur épuisement et les émissions engendrées par le transport des matières premières ;
  • limiter les emballages afin de réduire les déchets et la pollution ;
  • remplacer les énergies fossiles par les énergies renouvelables (pour l’électricité et le transport notamment) ;
  • employer des matières premières recyclables, biodégradables ou réutilisables.

👉 Un produit écoconçu réduit de 10 à 40 % les impacts environnementaux habituellement générés. [Gouvernement]

produit cosmétique entouré de pétales de roses

Labelliser votre entreprise

Un label garantit l’engagement d’une entreprise, la qualité de ses produits et sa volonté d’agir. Du fait de ces critères, les consommateurs font majoritairement confiance aux entreprises labellisées : 

  • Écolabel européen, qui identifie les produits respectueux de l’environnement ;
  • B Corp, qui garantit l’impact sociétal, environnemental et social positif d’une entreprise ;
  • Engagé RSE, qui évalue les performances RSE et les engagements d’une entreprise ; 
  • Lucie 26000, qui atteste de la mise en œuvre réussie d’une démarche RSE.

Verdir votre supply chain

La majorité des émissions carbone d’une entreprise provient de sa supply chain. Une entreprise engagée doit idéalement impliquer les parties prenantes qui composent sa chaîne d’approvisionnement. Cela passe notamment par la sensibilisation des collaborateurs aux enjeux environnementaux et au choix de fournisseurs engagés.

Au-delà de réduire les émissions de la supply chain, les avantages sur l’entreprise sont multiples : 

  • limite des coûts ;
  • optimise les ressources ;
  • réduit la consommation d’énergie ;
  • améliore l’image de l’entreprise ;
  • constitue un avantage concurrentiel ;
  • réduit les risques.

D’ailleurs, Greenly propose de décarboner votre chaîne d’approvisionnement en engageant vos fournisseurs. Découvrez notre service lors d’une démonstration gratuite et sans engagement !

Plus d’articles

Tout voir
la main d'une femme placée sous un robinet d'eau
Par
Justine Dumont

Tout ce que vous devez savoir sur le Plan Eau

Emmanuel Macron a présenté le Plan Eau pour éviter une possible pénurie d’eau cet été. Quelles sont les mesures qui composent ce dispositif ?

Entreprise
Législations & normes