Fermer

Votre demande a bien été prise en compte.

Merci, votre email a été ajouté à notre base. Prêt(e) à voir la vie en vert ?

Comment choisir ses locaux d’entreprise ?

Choisir ses locaux d’entreprise nécessite la prise en compte de multiples critères et notamment environnementaux. Nos conseils.
Entreprise
2022-12-01T00:00:00.000Z
fr-fr
immeuble en verre

Votre activité se développe au point de nécessiter des locaux plus grands ? C'est bon signe, même si trouver les bureaux de ses rêves peut s’avérer hautement complexe  !  

Non seulement lesdits bureaux doivent-ils répondre aux besoins de vos employés, mais ils doivent aussi être accueillants en vue d'accueillir vos parties prenantes (clients, fournisseurs, partenaires commerciaux, etc.)... Sans oublier de coller un tant soit peu à l'image de votre entreprise.

En outre, au-delà des critères financiers et immobiliers, il faut désormais prendre en considération de nouveaux paramètres : les critères environnementaux. 🌱

Pourquoi le choix des locaux de votre entreprise revêt-il une si grande importance dans le cadre de l'élaboration de votre stratégie climat  ? Sur quels critères devez-vous fonder votre réflexion au regard de l'enjeu environnemental ?

Greenly vous dit tout. 💬

homme qui travaille devant une grande fenêtre avec une plante à côté de lui

👋 Pourquoi opter pour des locaux d’entreprise respectueux de l’environnement ?

Réduire l’impact de son activité sur l’environnement 📉

En France, le secteur du bâtiment représente 43 % des consommations énergétiques annuelles et génère 23 % de nos émissions de gaz à effet de serre (GES). En cause ? L’utilisation encore trop importante des énergies fossiles. 🪨

Se tourner vers des locaux d’entreprises éco-responsables permet donc à la fois de réduire ses factures d’énergie et d'amorcer la transition écologique de son activité.
Une décision d'importance, qui peut parfaitement s'inscrire dans le cadre de la politique RSE de l'organisation.

Favoriser la productivité de ses équipes 💪

Le bien-être (ou non) des salariés est aussi lié au choix des locaux d’entreprise.

De fait, un environnement de travail favorisant le confort et la qualité de vie des employés a un impact direct sur leur productivité, leur créativité, leurs performances et leur attachement à l’entreprise elle-même.

Selon une étude menée par des chercheurs de l'université de Harvard, travailler au sein de bâtiments prenant en compte les critères environnementaux augmenterait la productivité des salariés, qui seraient par ailleurs moins victimes de burn-out !

Dernier point ? Le niveau de satisfaction des équipes impacte la marque employeur d'une entreprise. Or, en mars 2021, le baromètre « Talents : ce qu’ils attendent de leur emploi » d’Ipsos a révélé que le changement climatique constitue la principale préoccupation des jeunes talents (69 %).

Améliorer son image de marque ✅

L’adresse postale d'une société est un véritable outil de communication. Songez, par exemple, aux grandes marques de luxe françaises dont le siège est souvent localisé en plein coeur de la capitale - parfois même au sein des quartiers les plus prestigieux de la capitale en question...
L'emplacement d'un siège social constitue un argument marketing à part entière, au service de la marque employeur de l'entreprise, qui devient plus susceptible d'attirer de nouveaux talents. 🤩

Dans ce contexte, l'idée de prendre en considération certains critères environnementaux dans le cadre de la recherche de vos locaux n'est pas sans fondement - alors même que les questions d'ordre écologique occupent une place de choix au coeur des préoccupations des salariés comme des consommateurs.
En guise d'exemple, si vous ambitionnez de promouvoir une politique de mobilité éco-responsable, mieux vaudrait éviter d'implanter votre siège social dans un endroit dépourvu de tout transport en commun...

bureaux lumineux

🧐 Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir des locaux d’entreprise écoresponsables ?

Le chauffage 🔥

Le chauffage est la dépense énergétique la plus importante et la plus émissive d’une structure.

Pour cette raison, il convient de choisir des locaux d’entreprise peu énergivores, et dont les dispositifs ne sont pas alimentés en énergies fossiles. 

À ce titre, des bureaux chauffés par une chaudière au fioul ne peuvent pas être considérés comme durables. ❌

Au contraire, des locaux sont considérés comme écologiques s’ils sont chauffés par des appareils fonctionnant grâce aux énergies durables et renouvelables. La pompe à chaleur air-eau, le poêle à bois et les panneaux solaires en sont les principaux exemples. ☀️

👉 À noter : la température idéale des locaux d’entreprise se situe entre 18 et 20 °C. Il est aussi conseillé de baisser la température à 17 °C la nuit.

Par ailleurs, saviez-vous que l’utilisation de l’eau chaude représente 20 % de la consommation d’énergie d’un bâtiment ? Dans ce contexte, il est recommandé d’installer un système de récupération d’eau et de régler le chauffe-eau à 60 °C. 

Enfin, sachez que la ventilation a aussi un impact notable sur les factures énergétiques. Un conseil : assurez-vous du bon fonctionnement de vos appareils, car ces derniers garantissent le confort thermique, diminuent la pollution intérieure, mais également la dissémination d’agents toxiques. 💨

L’isolation 🥶

L’isolation des locaux est un critère crucial pour assurer le confort des équipes, tout en réalisant des économies sur les factures d’énergie.

Elle permet de réduire l’utilisation d'énergie et, par conséquent, de limiter les émissions de gaz à effet de serre dont le bâtiment est à l’origine. 📊

En effet, 25 à 30 % des déperditions énergétiques s’effectuent au niveau de la toiture, 25 % au niveau des murs, 10 à 15 % au niveau des fenêtres et 7 à 10 % au niveau des sols.

De préférence, optez donc pour des locaux ayant isolé les ponts thermiques suivants :

  • les murs ;
  • les fenêtres (équipées d’un double vitrage) ;
  • les sols et le sous-sol ;
  • les combles perdus ou aménageables ;
  • les tuyaux du réseau de chauffage et d’eau chaude sanitaire ;
  • les vannes de robinets, les réducteurs et autres « points singuliers ».

Mais au fait : qu’est-ce qu’une bonne isolation exactement ? 🤔

Une isolation efficace est réalisée avec des matériaux à l’image de la ouate de cellulose (isolant thermique et acoustique) et de la laine de mouton (isolant thermique et phonique).

Sachez toutefois qu'il existe d’autres isolants durables aux caractéristiques propres, susceptibles de mieux répondre aux aléas climatiques (l’exposition au vent, l’ensoleillement ou l’humidité extérieure). Pour identifier les produits à faible impact environnemental, procéder à l'analyse de leur cycle de vie (ACV) demeure la méthode la plus fiable. 

👋 Sans surprise, opter pour un bâtiment neuf revêt son lot d’avantages : le respect des normes de construction prenant en compte les enjeux environnementaux - telle que la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) - est notamment plus susceptible d'avoir été considéré.

Close
youtube screenshot

Les matériaux 🧱

L’utilisation de matériaux nobles et performants est la clé pour bâtir et/ou isoler une structure respectueuse de l’environnement. ✅

Contrairement aux matériaux traditionnels (béton, briques, céramiques, etc.), les matériaux durables et biosourcés - issus de la biomasse animale ou végétale - sont recyclables, peu traités chimiquement, ont peu d’impact sur l’environnement et possèdent des propriétés thermiques avantageuses.

Ainsi, il convient de privilégier des structures bâties et/ou isolées à l’aide :

  • de bois ;
  • de terre crue ;
  • d’argile ;
  • de chanvre et de chaux ;
  • de lin ;
  • de liège ;
  • de paille ;
  • de ouate de cellulose ;
  • de peintures naturelles (radicalement opposées aux peintures habituelles composées de substances nocives, tant pour l’environnement que pour la santé des employés).

De plus, ces écomatériaux s’inscrivent dans le cadre de l'économie circulaire. Issus du vivant, ils peuvent être recyclés, contribuer à la régénération des sols ou permettre la production d’énergie verte.

Cerise sur le gâteau ? Ils stockent du carbone atmosphérique tout au long de la vie du bâtiment.

La localisation 📍

Soutenir une démarche 100 % durable ne nécessite pas de s’exiler en pleine campagne, au contraire ! Il faut justement veiller à ce que les bureaux soient accessibles aux collaborateurs comme aux visiteurs. 👋

En vue de faciliter leurs déplacements, les locaux doivent idéalement être situés près des transports en commun et des lieux qu’ils fréquentent (salles de sport, commerces, restaurants pour les rendez-vous d’affaires, etc.).

En parallèle, il est évidemment nécessaire de prendre en compte la réputation du quartier pour assurer la sécurité des collaborateurs et valoriser l’image de l’activité.

N'oubliez pas que vos salariés passent la majeure partie de leur journée sur leur lieu de travail, et ont besoin d’un milieu de vie stimulant qui leur permette d’équilibrer leurs vies professionnelle et personnelle. ⚖️

En s’installant près des transports en commun, l’entreprise offre la possibilité aux salariés de délaisser leur voiture et de réaliser des économies de carburant, par exemple. De même, dans le cas où ses collaborateurs seraient dans l’impossibilité de se passer d'un moyen de transport, l'entreprise peut les inciter à venir à vélo en leur proposant des abris dédiés. 🚲

👉 Savez-vous qu’en 2020, 72,8 % des déplacements travail-domicile étaient encore réalisés avec un véhicule personnel ? Pire : moins de 5 km étaient effectués à chaque trajet. 

L’environnement extérieur 🌿

Dans le cas où les locaux d’entreprise se situeraient en dehors de Paris, des critères environnementaux supplémentaires sont à prendre en compte, à l’instar de l’artificialisation des sols - la construction de bâtiments, de routes ou de toute autre surface bétonnée sur des espaces naturels. 🌳

Les conséquences sont nombreuses : perte de la biodiversité, perturbation du cycle de l’eau, création d’îlots de chaleur en ville - puisque les prairies sont des surfaces naturelles majoritairement artificialisées...

👋 A contrario, les bâtiments écoresponsables se distinguent par leur intégration au coeur d'un environnement naturel sans le perturber ni le détruire. 

Dans un tout autre domaine, une entreprise ayant l’opportunité de s’installer au sein de plus petites villes (ou de construire ses propres locaux) doit prendre garde à l’orientation de ses salles. 

L’objectif ? Profiter d’un éclairage naturel, améliorer le confort thermique intérieur et, par extension, réaliser des économies d’énergie. Un bonus : la lumière naturelle diminue le niveau de l'une des hormones du stress (le cortisol) et favorise ainsi la concentration des collaborateurs.

Pour les courtes journées d’hiver, privilégiez un éclairage aux LEDs. 

👀 La surface idéale par salarié est comprise entre 11 et 15 m². Néanmoins, il convient de voir plus grand afin d’installer une cuisine, un espace de pause, mais également de prévoir une possible expansion de l’entreprise et, par conséquent, l’accueil de nouvelles personnes.

femme qui travaille sur l'ordinateur dans le canapé jaune

🔎 Faites le point sur les émissions de votre activité

Les locaux de votre entreprise répondent-ils aux critères environnementaux et sociaux ci-dessus ? N’hésitez pas à réaliser le bilan carbone de votre organisation, afin de cibler les postes les plus polluants et agir en conséquence. Nos experts vous accompagnent dans la transition écologique de votre activité. 👋

Homme souriant
Logo coloré "time to change"

Green-Tok, la newsletter consacrée à la révolution climatique

On fait le bilan de l'actualité green une fois par mois (ou plus si on trouve des choses intéressantes à vous raconter)

Plus d’articles

Entreprise
Nuages formant l'acronyme "CO2"

Le guide du quota carbone

Photo d'Emma Lefebvre
Ines Gendre
Par
Emma Lefebvre
et
Ines Gendre

Destiné à accompagner la régulation de nos émissions de gaz à effet de serre, le quota carbone fait toutefois l'objet de multiples débats. Tour d'horizon

Législations & normes