Fermer

Votre demande a bien été prise en compte.

Merci, votre email a été ajouté à notre base. Prêt(e) à voir la vie en vert ?

Qui est Greta Thunberg ?

Greta Thunberg est devenue l'une des militantes les plus connues au monde en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Mais qui est-elle ?
Green Actu’
2023-07-12T00:00:00.000Z
fr-fr

Nominée pour le Prix Nobel de la paix, personnalité de l’année 2019 pour le magazine TIME, vedette scandinave de Vogue, militante de la lutte contre le changement climatique et leader d’un mouvement international de la jeunesse - ce ne sont là que quelques-unes des distinctions qui peuvent être attribuées à la jeune Suédoise de 20 ans, Greta Thunberg.

Découverte par le grand public alors qu'elle n'a que 15 ans, elle est depuis devenue l'une des militantes les plus connues au monde. Pour beaucoup, elle est même considérée comme le visage de la lutte contre le réchauffement climatique.

👉 Dans cet article, nous allons découvrir qui est Greta Thunberg, ce qui l'a motivée à prendre fait et cause pour l'environnement, et ce qu’elle a réussi à accomplir jusqu'ici dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Greta Thunberg, jeunesse et activisme

Éducation et intérêt précoce pour l’activisme climatique

Greta Thunberg (de son nom complet, Greta Tintin Eleonora Ernman Thunberg) est née le 3 janvier 2003 à Stockholm en Suède. Fille de l’acteur suédois Svante Thunberg et de la chanteuse d’opéra Malena Ernman, Greta a d'ailleurs passé ses jeunes années dans la capitale suédoise.

👉 Selon Greta elle-même, elle avait 8 ans lorsqu’elle a eu pour la première fois connaissance du phénomène du réchauffement climatique. Son incompréhension au sujet de l'inaction collective a alors semé les germes de son militantisme futur.

Dans une conférence TEDx donnée en 2018, Greta Thunberg a évoqué ce ressenti, affirmant que le changement climatique « est la question la plus importante de toutes, et pourtant ils continuent comme avant. Je ne comprends pas cela, parce que si les émissions doivent cesser, alors nous devons arrêter les émissions. Pour moi, c’est noir ou blanc. Il n’y a pas de zones grises en ce qui concerne la survie. Soit nous continuons en tant que civilisation, soit nous ne le faisons pas. Nous devons changer. »

Close
youtube screenshot

Intérêt précoce pour l’activisme climatique

À l’âge de 11 ans, Greta Thunberg cesse de parler et de manger. Elle perd 10 kilos en seulement deux mois, au point de risquer l'hospitalisation.

Ce comportement conduit au diagnostic de son syndrome d’Asperger. Un aspect de son profil que Greta Thunberg en vient à considérer comme une forme de « super-pouvoir ».

👉 Entres autres choses, les personnes diagnostiquées comme souffrant du syndrome d’Asperger se distinguent par leur capacité à se focaliser entièrement sur une idée ou un centre d'intérêt donné.

Dans le cas de Greta Thunberg, sa préoccupation pour le changement climatique l'amène à modifier considérablement son mode de vie en vue de réduire sa propre empreinte carbone. C'est d'ailleurs en partie pour cela qu'elle est ensuite devenue l’une des figures les plus importantes de la lutte contre le réchauffement climatique.

Greta devient végétalienne en découvrant l’impact carbone élevé de l’industrie de la viande et des produits laitiers, par exemple. De même, elle refuse désormais de voyager en avion, tout en encourageant peu à peu sa famille à l'imiter.

👉 Pour ce qui la concernait, la mère de Greta Thunberg, Malena Ernman, travaillait beaucoup à l’étranger jusqu'alors. Elle se résout donc à abandonner sa carrière de chanteuse d’opéra internationale. Une décision par l'intermédiaire de laquelle Greta réalise qu'elle peut inciter les autres à se soucier de leur impact sur l’environnement.

Toutefois, pour apporter des changements significatifs, il lui faut intensifier son activisme.

Les Vendredis pour l'avenir

En 2018, Greta décide d'entamer une grève scolaire pour soutenir la lutte contre le réchauffement climatique.

Au mois d’août - juste après la rentrée scolaire - et dans les trois semaines précédant les élections législatives suédoises, Greta s'assoit à l’extérieur du Riksdag (l’assemblée législative suédoise et organe décisionnel suprême) pendant les heures de classe, tout en exhortant les politiciens à réduire les émissions de gaz à effet de serre (conformément aux préconisations de l’Accord de Paris, aux yeux duquel la réduction de ces fameuses émissions est absolument crucial).

👉 Plus tard, Greta Thunberg expliquera comment elle a été influencée par les élèves de Parkland aux États-Unis, qui avaient organisé une sortie scolaire pour protester contre les fusillades dans les écoles (March for Our Lives).

Le premier jour, Greta tente d'encourager d’autres personnes à la rejoindre aux abords du Parlement suédois, mais sans succès. Après avoir posté une photo illustrant son activisme sur Twitter et Instagram, elle gagne néanmoins l’attention et le soutien d’autres militants de haut niveau. Le deuxième jour, d'autres individus commencent à se joindre à elle.

Dans le même temps, Greta ne tarde pas à attirer l’attention des journalistes locaux, voire même des médias internationaux.

Le 7 septembre, Greta Thunberg annonce qu’elle poursuivra ses grèves tous les vendredis jusqu’à ce que le gouvernement suédois s’aligne sur les objectifs climatiques de l’Accord de Paris. C’est ainsi que le nom et le slogan de « Vendredis pour l’avenir » voit le jour.

L’ascension de Greta Thunberg

Attention des médias internationaux

À l’approche de la Conférence des Nations Unies sur le climat (COP24) de 2018, des grèves sont organisées dans plus de 270 villes du monde entier. Greta se joint parfois à elles et tient des discours à ces occasions, affirmant de plus en plus sa stature d’activiste climatique de rang international.

En mars 2019, elle est nominée pour le prix Nobel de la paix au titre de cet activisme climatique (bien qu’elle ait perdu contre le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed). En décembre 2019, Greta est cependant sacrée « Personnalité de l’année » par le magazine Time. Plus jeune personne à avoir jamais reçu cette distinction, Greta rejoint les rangs de personnalités influentes telles que Barack Obama, Martin Luther King Jr et Volodymyr Zelensky.

Discours clés

La passion et l’engagement de Greta Thunberg pour l’environnement - ainsi que son impact sur le mouvement et sa capacité à mobiliser - font l'objet d'une certaine forme de reconnaissance, y compris de la part des Nations Unies.

Elle est ainsi invitée à prononcer un discours lors la session plénière de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques 2018, aussi appelée COP24.

Son discours devient viral. Greta est invitée à prendre la parole au sein de différents parlements et à l'occasion de multiples conférences : le Forum économique mondial, le Parlement européen, le Parlement britannique et le Parlement français notamment. Elle est aussi invitée à rencontrer le pape François - qui la remercie pour son activisme et l'encourage à continuer.

Close
youtube screenshot

Année sabbatique

En 2019, Greta Thunberg annonce qu'elle prend une « année sabbatique » avec l’intention de naviguer vers les États-Unis, où elle rencontre d’autres militants pour le climat et assiste aux sommets des Nations Unies sur le climat à New York et au Chili.

Le congé sabbatique de Greta débute avec un voyage de 4800 miles à travers l’océan Atlantique - de Plymouth au Royaume-Uni jusqu'à New York. De fait, Greta a promis de ne pas voyager en avion. Le voyage en bateau constitue donc la seule autre alternative.

👉 À New York, Greta prononce un discours au Sommet de l’ONU sur l’action pour le climat, dans lequel elle fait remarquer aux personnes qui lui font face que sa véritable place devrait être à l’école, de l’autre côté de l’océan. Elle les accuse ainsi d'avoir volé ses rêves et son enfance. Si l'emploi de ce langage émotif a fait l'objet de certaines critiques, les paroles de Greta ont toutefois trouvé écho auprès d’autres jeunes.

À Montréal, au Canada, Greta fédère d'ailleurs à nouveau un important rassemblement dans le cadre du mouvement Global Climate Strike.

👉 Bon à savoir : Global Climate Strike désigne une série de grèves et de manifestations internationales ayant exigé une action contre le changement climatique. Les grèves ont eu lieu entre le 20 et le 27 septembre 2019 et plus de 4 millions de personnes y auraient participé à travers le monde. Greta Thunberg est reconnue pour avoir inspiré le mouvement à travers ses grèves « Vendredis pour l’avenir ».

Greta doit alors prendre la parole à la prochaine Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques prévue au Chili, mais l’événement est déplacé en Espagne en raison des troubles civils dans le pays.

Après son retour en Europe, Greta passe le reste de son année sabbatique sur le continent, en tant que rédactrice invitée de l’émission phare d’actualités radiophoniques de la BBC « The Today Programme », mais aussi en tant que conférencière invitée à des événements importants comme le Forum économique mondial à Davos.

Close
youtube screenshot

Activisme pendant la pandémie de COVID-19

Les confinements à l’échelle mondiale nuisent gravement à la capacité de protester et de mobiliser en faveur de l’action climatique. Cependant, aux yeux de Greta il est seulement question d'adapter la mobilisation en question. Dans la pratique, la grève scolaire, elle aussi, se déroule désormais en ligne.

👉 Parallèlement aux grèves virtuelles organisées dans les écoles, Greta utilise de plus en plus sa plateforme sur Twitter pour mettre en lumière les problèmes liés au changement climatique et critiquer les gouvernements du monde entier pour leur inaction ou leurs politiques climatiques douteuses.

L’impact de Greta Thunberg sur les discours liés au changement climatique

Influencer un mouvement mondial

Bien qu’aucun changement de politique ne puisse être directement attribué à l’activisme de Greta Thunberg, beaucoup pensent que son travail a largement contribué à la progression de la cause environnementale.

En 2019, le magazine New Scientist déclare ainsi que, grâce à Greta, 2019 fut l’année où le grand public « s’est enfin éveillé aux changements climatiques ».

L’influence de Greta Thunberg est parfois appelée l’« effet Greta ». De fait, son activisme possède une réelle influence sur les jeunes générations - en mars 2019, jusqu’à 1,6 million d’élèves - répartis dans 125 pays différents - ont suivi les traces de Greta et sont sortis de leurs classes pour exiger une action climatique d'envergure.

En l'état, il est indéniable que les jeunes générations subiront de plein fouet les pires effets du changement climatique. Faute de pouvoir influencer les politiques par le vote, cette part de la population estime souvent que les grèves et autres manifestations constituent son seul levier d'expression auprès de la classe politique.

Une expression hélas parfois dénigrée : après que des milliers d’élèves australiens aient pris part aux grèves des "Vendredis pour l’avenir", le premier ministre de l’époque, Scott Morrison, a critiqué ces derniers en réclamant « plus d’apprentissage dans les écoles et moins d’activisme ».

Loin de certains clichés, de multiples exemples à travers le monde témoignent pourtant de l'engagement admirable de jeunes individus - souvent inspirés par Greta Thunberg - qui contribuent activement à une action de lutte raisonnée, d'éducation positive des communautés locales, etc.

Les messages clés de Greta Thunberg

Greta Thunberg ne prétend pas disposer de toutes les réponses au changement climatique.

Les gens ne cessent de me demander « Quelle est la solution à la crise climatique ? ». Ils s’attendent à ce que je connaisse la réponse. C’est plus qu’absurde, car il n’y a pas de solutions dans nos systèmes actuels. Nous avons besoin d’une toute nouvelle façon de penser. Greta Thunberg

Quels sont donc ses messages clés et ses croyances ?

Tout d'abord, Greta croit que l’humanité est confrontée à une crise existentielle et que le changement climatique nous rapproche de points de basculement irréversibles sur le plan environnemental. Elle blâme notamment les générations plus âgées - une accusation qui figure dans presque tous ses discours.

👉 Greta blâme également les politiciens, les tenant pour responsables de la crise actuelle, mais aussi d'une certaine forme d'inaction à l'heure où nous devrions tout mettre en œuvre pour inverser la tendance.

Notre civilisation est sacrifiée pour permettre à un très petit nombre de personnes de continuer à gagner d’énormes sommes d’argent. Notre biosphère est sacrifiée pour que les riches de pays comme le mien puissent vivre dans le luxe. Ce sont les souffrances de beaucoup qui paient pour le luxe de quelques-uns.  Greta Thunberg

Aux yeux de Greta, le changement climatique constitue un drame pour les individus les plus vulnérables du monde, ainsi que pour l’avenir des jeunes générations. Elle a souvent accusé les politiciens de voler l’avenir de sa génération au nom du profit, et juge que ceux-ci manquent à leurs obligations.

Sur le plan opérationnel, Greta croit que la réduction des niveaux d’émissions de gaz à effet de serre ne va pas assez loin. Plus précisément, de son point de vue, les engagements énoncés dans l’Accord de Paris ne sont pas suffisants.

Greta fait souvent référence au Rapport spécial du GIEC sur un réchauffement climatique de + 1,5°C, lequel souligne la nécessité de réduire considérablement nos émissions. Elle appelle ainsi l’Union Européenne à doubler ses objectifs et à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80 % d’ici 2030.

Les dirigeants sont heureux de fixer des objectifs pour les décennies à venir, mais ils hésitent lorsqu’il faut agir immédiatement.  Greta Thunberg

Critiques de Greta Thunberg

Étant donné la propension de Greta Thunberg à dénoncer ce qu'elle perçoit comme des injustices et à défier les personnes en position de pouvoir, il n’est guère surprenant qu’elle ait recueilli quelques critiques en cours de route.

Parmi les principales critiques soulevées à l'encontre de Greta Thunberg figure ainsi l’idée qu’elle simplifierait à outrance des questions complexes.

Personne n’a expliqué à Greta que le monde moderne est complexe et différent, et que les gens en Afrique ou dans de nombreux pays asiatiques veulent vivre au même niveau de richesse qu’en Suède. Vladimir Poutine.

Or, Vladimir Poutine n’est pas le seul à avoir ce sentiment.

Beaucoup des critiques adressées à Greta Thunberg dénoncent aussi une forme d'hypocrisie de la part d'une jeune Suédoise "privilégiée", exigeant que les politiciens des pays en développement fassent passer les considérations environnementales avant le développement économique.

En vérité, ce volet de la critique met en lumière l'une des plus terribles injustices se trouvant au cœur de la question de l'adaptation au changement climatique.

Les pays développés comme ceux d’Europe ou les États-Unis ont opéré leur développement par le biais de l’industrialisation. De fait, les émissions générées par leur croissance économique et industrielle ont permis l'accroissement du niveau de vie de leur population. Or, les pays développés exigent à présent des pays en développement - dont les habitants veulent simplement bénéficier des mêmes conditions de vie avantageuses - de renoncer à cette opportunité au nom de la lutte contre le changement climatique. Une injustice d'autant plus cruelle que ce sont les pays les moins développés qui souffrent le plus des conséquences du réchauffement climatique, provoqué par un essor économique dont ils n'ont pas bénéficié.
Close
youtube screenshot

Que devient Greta Thunberg ?

Le 9 juin 2023, Greta Thunberg a participé à sa dernière grève scolaire.

Aujourd’hui, j’ai terminé mes études, ce qui signifie que je ne pourrai plus faire la grève des écoles pour le climat… Nous, qui nous exprimons, avons le devoir de le faire. Pour tout changer, on a besoin de tout le monde. Je continuerai de protester le vendredi, même s’il ne s’agit pas techniquement de « grève scolaire ». Nous n’avons tout simplement pas d’autre choix que de faire tout ce que nous pouvons… La lutte ne fait que commencer.  Greta Thunberg

Greta s’est engagée à ne pas abandonner le combat et veut concentrer ses efforts sur la défense des voix des communautés autochtones, qui sont souvent les plus touchées par le changement climatique et la destruction de l’environnement.

L’effet Greta

Il est indéniable que Greta Thunberg a eu un impact considérable sur l'éveil des consciences à l'égard du réchauffement climatique, et ce, à l'échelle mondiale.

Non seulement elle a mobilisé une nouvelle génération de militants pour le climat, mais elle est aussi devenue une personnalité d'envergure internationale.

Et bien que tout le monde ne soit pas d’accord avec sa forme d’activisme, elle contribue à sa mesure à faire avancer le mouvement climatique.

Homme souriant
Logo coloré "time to change"

Green-Tok, la newsletter consacrée à la révolution climatique

On fait le bilan de l'actualité green une fois par mois (ou plus si on trouve des choses intéressantes à vous raconter)

Plus d’articles

Green Actu’
une personne cachée derrière un plastique

Tout savoir de la fast fashion

Ines Gendre
Par
Ines Gendre

La fast fashion est un segment de l'industrie textile caractérisé par un renouvellement régulier des collections. Mais aussi un objet de débats. Zoom.

Textile